Rich Harassment


Virée nocturne [Léonard]

avatar
InvitéInvité
 
Virée nocturne

À son arrivée à la Hampton Academy, Ludwig s’était dit qu’il allait changer de comportement et se calmer un peu : plus de sérieux, pas de sorties nocturnes, moins de cigarettes… Et jusqu’ici, tout s’était bien passé ! Il avait même commencé à réviser ses cours dès le début d’année, un vrai miracle. Après tout, il ne tenait pas particulièrement à être renvoyé, il ne manquerait plus que son cher géniteur décide de le lâcher à son tour et il aurait tout gagné… Bref, les conneries, c’était fini.

Sauf que là, il avait quand même vachement envie de fumer.

Se redressant légèrement dans son lit, il alluma son téléphone portable, grimaçant lorsque la lumière atteint ses yeux à travers la pénombre. Le couvre-feu était déjà dépassé, aucune chance de sortir dehors sans risquer de se faire repérer – non pas qu’il ne soit jamais sorti de chez lui en cachette, bien au contraire, c’était l’une de ses spécialités quand il était encore chez lui, mais voulait-il vraiment gâcher ces quelques semaines de bonne conduite pour une seule cigarette ?

La réponse était « oui, totalement ». Après tout, les bonnes résolutions n’étaient pas faites pour être tenues, n’est-ce pas ?

Ludwig sortit doucement de lit, faisant attention à ne pas réveiller son colocataire, avait d’enfiler rapidement une paire de baskets et de mettre le pull qu’il avait jeté au pied du lit par-dessus son pyjama. Il sortit ensuite dans le couloir, paquet de clopes et téléphone en poche.

De nuit, les couloirs étaient franchement glauques, et les escaliers encore plus. Il était loin d’être familier avec tous les bâtiments, et espérait juste ne pas se perdre, en particulier sur le chemin du retour. Franchement, ça serait juste ridicule s’il ne retrouvait pas sa chambre après ça.

Combien de fois s’était-il retrouvé dans la même situation, avec Felix, à traverser toute la maison pour atteindre le jardin en priant pour que personne ne se réveille ? Le jeune homme sourit en y repensant. Ça lui avait manqué, ce sentiment de danger et d’excitation, le frisson de l’interdit… Et encore, il n’allait que fumer ! Combien de fois également avait-il fait cela dans le seul but d’aller se bourrer la gueule avec ses potes ? Ce genre de soirée, c’était ce qu’il lui manquait le plus ici – pas le fait de boire, juste celui de s’amuser avec ses amis… Tiens, voilà qu’il devenait nostalgique.

Après quelques longues minutes de marche à guetter chaque bruit et à se faire sursauter tout seul, Ludwig atteint l’extérieur du bâtiment principal. La froideur automnale et le léger vent nocturne lui firent immédiatement regretter de n’avoir qu’un pauvre pull pour se couvrir. Il aurait dû penser à prendre son manteau… Tant pis.

Il se dirigea rapidement vers un coin plus abrité, du côté des serres, histoire de pas trop se prendre le vent en pleine figure, et galéra pendant au moins deux bonnes minutes avec son briquet avant de réussir à allumer cette foutue cigarette.

- Eh bah enfin…

Il s’assit donc en tailleur sur le sol, prenant garde à ce qu’on ne le voit pas trop, et continua à profiter de sa pause clope improvisée.
Codage par Libella sur Graphiorum
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
DE LA CROIX Léonard
&
KÖNIG
Ludwig
Virée Nocturne
Léonard avait attendu que son colocataire s'endorme avant d'oser se lever. Il posa alors ses pieds sur le sol lorsqu'il jugea que Leopold était suffisamment endormi pour ne pas entendre les bruits parasites. En gros : qu'il était dans un sommeil paradoxal.
Vêtu de son pyjama, il enfila par dessus son gros manteau, une écharpe, des chaussettes et des chaussures. Il n'avait pas besoin de se changer entièrement, sachant qu'il allait juste remplir une mission de la plus haute importance : rendre la serre plus artistique. Il savait déjà ce qu'il allait en faire, de ce gage. Et puis merde, pas besoin d'enfiler un jean et un sweat, c'était la nuit. Il n'allait croiser personne et ce n'était pas un défilé de mode.

Il ouvrit la porte de la chambre tout doucement, en jetant un dernier regard à Leo. Il semblait ne rien avoir entendu... Tant mieux. Il ne voulait pas le réveiller.
Une fois en dehors de la chambre, Léonard referma derrière lui la porte. Il enfonça son nez dans son écharpe, et avança à pas de loup dans le long couloir. Il commençait à avoir l'habitude de cette ambiance nocturne. La lumière de la lune réussissait à donner une ombre au Year 12, et donnait de clairs reflets aux cheveux en bataille du blond. Mais lui se fichait pas mal de ce qu'il pouvait rendre : il avait un objectif.

Il poussa la porte qui donnait sur l'extérieur et dévala les escaliers. Il se mit soudainement à courir vers la serre, l'endroit qui devait subir les mains de Léonard. Il ne fallut pas longtemps pour qu'il remarque une faible fumée se dégager près de sa destination. Léonard s'arrêta alors de courir et tenta d'observer l'origine de cette étrange fumée. Il s'avança tout doucement, très lentement, et plissa les yeux, comme si cela allait l'aider à déterminer l'origine de cette fumée.
Soudain, il comprit. Ca ne pouvait pas être un feu qui dévorait les plantes, la fumée n'était pas assez noire et pas assez épaisse. Puis, la silhouette qui se dessinait devant lui était on ne peut plus précise. Quelqu'un avait décidé d'enfreindre le règlement et de sortir une cigarette (ou un joint).

Léonard s'approcha, confiant. Lui aussi allait enfreindre le règlement une énième fois, alors il était ravi que quelqu'un d'autre n'en avait strictement rien à faire.
La silhouette prenait l'apparence d'un adolescent aux cheveux noirs bataillés, l'air un peu rebelle. Léonard manqua de pouffer de rire : c'était un vrai cliché. Mais bon, pouvait-il juger ?

Il s'avança vers lui, et s'accroupit pour être à sa hauteur. Les yeux rieurs et la bouche en un sourire, il le salua :

« Hey ! Alors comme ça, on a décidé de fumer en cachette ? T'inquiète, j'irai pas te dénoncer. »

Il lui tendit la main, et se mit à rire.

«Bref, moi c'est Léonard. Et toi ? »




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

La date/heure actuelle est Mar 16 Oct - 23:48