Rich Harassment


Hey girl, come to the dancefloor !

avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Aiji & Wylia & SamHi girl, it's time for drinking !
Hey girl, come to the dancefloor !


Un samedi soir, presque comme les autres.

Tu avais le week end de libre, étant donné que tu ne gardais pas ton fils, celui-ci étant parti le passer aux côtés d'Elie, sa chère maman. Au moins, il pouvait la voir, chose qui te rassurai pour son développement. Tu en avais vu des gamins finir mal juste parce qu'il manquait d'affection suite à l'abandon de l'un ou des deux parents. Détestable attitude et tu le pensais encore plus depuis que Elie avait abandonné d'une certaine manière ton petit Scotty. Heureusement, elle était revenue à la raison.

Enfin bon, balayant tes noirs pensées, tu te garais le long d'une rue, pas bien loin du lieu de rendez-vous oùtu devais retrouver Wylia. Jeune professeure, à peine un an d'ancienneté mais tu la trouvais particulièrement agréable. Cette femme avait quelque chose qui te manquait en quelque sorte à l'heure actuelle : une forme d'innocence d'enfants qui accentuait son charme naturel. Oui, tu étais bien content de passer cette soirée avec une demoiselle aussi agréable, amie seulement, mais agréable tout de même. Avais-tu envisagé un jour aller plus loin ? Non, sûrement pas. Ce n'est pas contre elle évidemment, mais tu avais toujours Elie dans la peau, tout simplement. Et l'idée de la remplacer par une autre ne faisait même pas partie de tes plans. Bref, tu préférais en faire une amie importante, mais rien de plus. Ho tu avais évidemment entendu les rumeurs à votre sujet depuis sa chute sur ton joli corps d'Apolon, mais tu ne faisais pas vraiment attention. Au pire, si tu croisais un jeune ici, il alimenterait une simple rumeur et cela vous fera marrer plus que nécessaire.

Dans ta tenue confortable, qui se contentait d'ailleurs d'un simple t-shirt noir où il était écrit "Daddy Cool" et d'un jeans bleu foncé, tu marchais d'un pas déterminé en direction du PUB le O'Malley, connu pour sa population suffisamment jeune et sa petite piste de danse pour les plus téméraires. Toi, tu avais laissé ta veste dans le coffre de la voiture et avait mis une paire de lunette de soleil sur le nez, pour le style. Style qui t'allait d'ailleurs plutôt bien.

Enfin bon, une fois à l'intérieur, tu observais les environs à la recherche de la belle demoiselle. Ne la voyant nul part, tu te dirigeais alors en direction du comptoir, continuant de jeter des regards à droite et à gauche pour tenter de la repérer. Au comptoir, tu t'installes sur l'un des tabourets rouges avant de commander une grande pinte blonde. Ta préférée, celle qui était suffisamment amer pour te donner envie d'une seconde voir plus. Finalement, tournant le tabouret pour avoir une vue dégagée de l'entrée, tu poses tes coudes sur le comptoir, position absolument ambigüe, mais tu te sentais à ton aise à l'instant et c'était l'essentiel.






blabla:
Aiji te cause en #336600
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 26
Extravagance & Autorité
Wylia StetsonExtravagance & Autorité


Hey, come to the dancefloor !
+ Feat Sam Dee & Aiji Watanabe +
Wylia avait invité Sam à leur petite sauterie avec Aiji.
C'était samedi soir, plus d'adolescents à gérer, plus de cours à donner, plus de mots dans les carnets. Elle ne pensait qu'à s'amuser, à faire bouger son corps au rythme de la musique, à oublier ses journées remplies de copies et de notes à donner.

Elle allait danser et se dépenser, c'était sûr. Alors il était hors de question de porter des robes ou jupes moulantes, comme elle le fait parfois.
A la place, elle a enfilé un de ses rares shorts, tout blanc et qui monte jusqu'à son nombril, avec un débardeur rouge rentré sous le short. Des escarpins noirs de 5cm de talons, qu'elle pourra remplacer au cours de la soirée par des ballerines noires cachées dans son sac. Ses cheveux attachés - très important. Seuls les amateurs les laissent détachés. La seule exception : les cheveux courts. Eux peuvent se dispenser d'élastiques et autres instruments de torture destinés à coiffer sa tignasse. C'est pourquoi, ayant des cheveux longs, elle les tressa en deux tresses distinctes retombant sur l'avant de sa poitrine. Quelques mèches décident de s'enfuir de ces attaches et flottent devant le visage de Wylia.
Question maquillage, pas grand chose de bien folichon : il y aurait peu de lumière, quoique sans doute plus que dans une boite de nuit. Elle s'est donc maquillée très légèrement.

Elle sortit alors de ses appartements, et se mit à marcher vers le lieu de la Party. Elle regarda l'heure, et bien qu'elle s'y soit pris en avance, elle était un peu en retard. Elle prit alors un bus - pas de voiture, elle savait qu'elle allait boire comme pas possible - et arriva dix minutes après.

Elle traversa le parking et entra dans le lieu de fête. Elle remua la tête au rythme de la musique et observa les personnes qui se trouvaient dans le pub. Décidément, beaucoup de jeunes qui avaient décidé de faire comme Wylia et Aiji. Peut-être que Sam viendrait ?
Elle se dit que le meilleur moyen de trouver le professeur de littérature était de monter sur un tabouret, de crier son nom ou alors d'aller vers le bar. Combien même les deux premières solutions étaient tentantes, ce fut la troisième qu'elle choisit. D'un pas alors décidé, elle s'avança vers le comptoir où elle vit un homme portant un tee-shirt un peu ringard, une coupe de cheveux approximative et à la position d'un oncle bourré un peu beauf. Heureusement, elle reconnut l'humour de son collègue sur ce tee-shirt et s'approcha vers lui, un grand sourire sur le visage, dévoilant toutes ses dents.

Et sinon, tu fais souvent la fête avec des collègues comme ça ? Moi, je dois bien avouer qu'en un an, j'ai pu me faire quelques amis, mais bon, avec le travail, l'habitude à prendre, tout ça, j'ai finalement pas fait tant de rencontre que ça.

Il avait raison... C'était vrai qu'elle n'avait pas beaucoup d'amis parmi ses collègues - voire... Personne en fait. Elle s'entendait bien avec Aiji, c'était vrai. Mais était-ce un ami ? Elle ne savait pas encore mettre de mot sur leur relation. Ils... S'entendaient bien. Puis, cette petite fête avec Aiji et Sam ne saurait que les rapprocher et approfondir leur relation à tous ! Ça ne pouvait être que bénéfique !
Elle ne put même pas répondre qu'il enchaîna :

"Aijiiiiiiiii !"

Elle sauta dans ses bras, heureuse de le trouver parmi les gens déjà en sueur. Elle se détacha de lui, puis commanda un Sex on the beach - classique - avant de se tourner vers son collèg... Non, en cette soirée, c'était un ami.

"Quel monde, je te jure ! J'aurais presque eu du mal à te repérer ! J'étais à deux doigts de monter sur une chaise. Ca aurait été une mauvaise idée, certains se seraient mis à penser que j'étais assez bourrée pour faire un strip-tease."

Elle s'arrêta, puis regarda à droite et à gauche avant de se pencher vers lui, son cocktail dans la main gauche.

"Si ça arrive, s'il te plaît, empêche-moi de le faire."

Elle se redressa, puis lui adressa un clin d'oeil complice.

"D'ailleurs, si tu veux que je t'empêche de faire des trucs, ne compte pas sur moi. Si Sam arrive, demande plutôt à lui ! Enfin, pas que je ne pourrais pas te sauver, c'est juste que je pense pas pouvoir faire quoique ce soit pour toi si je n'y arrive pas pour moi, tu vois..."
Codage by Aily & Power 017



and it's too cold outside for angels to fly
an angel will die covered in white, hoping for a better life, we'll fade out tonight straight down the line.
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Aiji & Wylia & SamHi girl, it's time for drinking !
Hey girl, come to the dancefloor !


Tu sirotais ta boisson quand tu entendis un « AIIIJIIII ! » enjoué avant de recevoir entre tes bras une tête blonde décidément bien trop habillée pour l’endroit mais toujours aussi élégante et jolie. Tu lui fis un grand sourire comme on te les connait bien maintenant avant de poser un baiser sur son front, en signe de respect et pure amitié.
« Bonsoir Wylia. » répondis-tu finalement joyeusement avant d’écouter cette histoire de table et de striptease, ce qui te fit éclater de rire. Tu savais qu’elle était parfaitement capable de le faire la petite dame après tout. Elle était un peu cinglée, fin, pas une sociopathe ou autre, non, juste cinglée dans le bon sens : elle s’amusait de tout et avait l’art de faire rire son entourage avec son humour et son énergie parfois bien contagieuse. Tu l’appréciais bien cette prof de math, du moins, tu aimais ce que tu connaissais d’elle.
« Promis, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour t’empêcher de faire un striptease en public. » répondis-tu, retenant ton envie de faire un blague sur le privé. Non, trop tôt, elle ne te connaissait pas suffisamment et penserait sans doute que tu étais un pervers lourd dingue, fuirait cette soirée et tu te retrouverai à boire seule comme un con. Non, vraiment, ce n’était pas une bonne idée du tout ce genre de blague à l’heure actuelle.

« D'ailleurs, si tu veux que je t'empêche de faire des trucs, ne compte pas sur moi. Si Sam arrive, demande plutôt à lui ! Enfin, pas que je ne pourrais pas te sauver, c'est juste que je pense pas pouvoir faire quoique ce soit pour toi si je n'y arrive pas pour moi, tu vois... » te dit-elle, te faisant redresser légèrement les sourcils de surprise. Sam Dee devait venir les rejoindre ? Ho, cela annonçait une sacrée soirée. Il avait l’air tout aussi fantoche qu’eux deux, alors mettre un trio infernal dans un bar ne pouvait être qu'amusant.

« Sam doit nous rejoindre ? Vachement cool comme idée, je sens qu’on va bien s’amuser. Mais dis-moi, je t’offre la première boisson. Qu’est-ce qui te tenterait ici ? » lui demande-tu tout en faisant signe à un serveur pour qu’elle puisse prendre sa commande. Et c’est là qu’une musique d’AC/DC passa, te faisant te balancer d’avant en arrière. Plus jeune, tu étais littéralement fan de ce groupe, tu avais même été à un ou deux concerts. De bons souvenirs. Tu avais été avec tes deux compères de l’époque, et vous vous étiez amusé comme des fous alors que tu portais encore des longs cheveux vraiment étrange. Tu avais eu une drôle d’idée à l’époque, mais heureusement, depuis, tu avais quand même pas mal changé.






blabla:
Aiji te cause en #336600
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 26
Extravagance & Autorité
Wylia StetsonExtravagance & Autorité


Hey, come to the dancefloor !
+ Feat Aiji Watanabe +
Wylia guettait la réaction de son ami, le prof de littérature. Après la chute lors de la réception de la rentrée, ils avaient eu l'occasion de devenir plus proches... Pas au sens physique du terme - quoique, tomber sur un collègue...
Elle balayait ces pensées hors de sa tête et observait Aiji. Il avait l'air surpris qu'elle ait pu inviter Sam. C'était vrai que, depuis leur discussion autour d'un café, elle et lui avaient eu l'occasion de se rapprocher également... Bon sang, si elle ne se connaissait pas, elle dirait qu'elle était une croqueuse d'hommes... Elle aurait du inviter une collègue...

« Sam doit nous rejoindre ? Vachement cool comme idée, je sens qu’on va bien s’amuser. Mais dis-moi, je t’offre la première boisson. Qu’est-ce qui te tenterait ici ? »

Il avait l'air sincère. Au moins, elle avait bien fait d'inviter le prof de sport ! Ils allaient pouvoir se donner à fond pour oublier leur longue journée à la Hampton !
Mais le plus important dans sa réponse... Elle avait une boisson gratuite ! Elle osa le regarder, les yeux pétillants, avant de s'exclamer haut et fort :

"SEX ON THE BEACH !"

Elle se pencha une seconde fois vers son collègue ET ami, l'air secrète :

"Et pas "sex on the bitch", ce serait encore plus sale..."

Elle se demanda tout de même si c'était bien raisonnable un deuxième cocktail - elle en avait encore un dans sa main - mais après tout, elle aurait l'occasion de le déguster au fur et à mesure que la fête battait son plein.
Une musique remplaça une autre, et ce devait être une qu'aimait bien Aiji puisqu'il bougeait timidement sur son siège.

Elle leva un sourcil, sourit, avant de boire d'une traite sa première boisson avant de prendre la seconde que le serveur venait tout juste de poser sur le comptoir. Elle saisit alors la main de son collègue et, avec un large sourire, l'invita :

"Bon, on va pas rester planté là ! On est là pour bouger, non ?"

Et sans attendre sa réponse, elle l'entraîna sur la piste de danse - elle forçait un peu - et, toujours avec son second cocktail dans la main, bougea de la tête et du bassin au rythme de AC/DC. Elle n'avait jamais vraiment pris le temps d'écouter ce groupe - pas vraiment son style - mais c'était une musique qui bougeait, alors elle s'en fichait.
Faire la fête : c'était ça le plus important.
Codage by Aily & Power 017



and it's too cold outside for angels to fly
an angel will die covered in white, hoping for a better life, we'll fade out tonight straight down the line.
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Aiji & Wylia & SamHi girl, it's time for drinking !
Hey girl, come to the dancefloor !

" SEX ON THE BEACH" avait-elle crié haut et fort lorsque tu lui avais proposé de lui offrir un verre, ce qui te fit sourire gaiement. Décidément, tu trouvais que ta vie depuis ton rapprochement avec Wylia beaucoup plus palpitante. Ouais, il faut dire qu'avec les histoires d'Elie, au fond de toi, tu étais devenu quelque peu taciturne. Pas que ça se voyait quand tu étais en public, avec ton humour décalé et tes manies étranges, mais tu ruminais souvent. Avec ton amitié pour cette blondinette, ça avait pas mal changé. Ou en tout cas, en sa compagnie, tu avais tendance à te sentir vraiment joyeux. Il y avait aussi la présence de Scotty évidemment qui t'avait pas mal aidé, mais on peut dire que le voir triste quand sa chère moman lui manquait ne t'aidait pas vraiment à te sentir pleinement épanoui. Tu rageais toujours du comportement de celle-ci, ne comprenant qu'à moitié ce qu'elle avait décidé. M'enfin, ce soir, tu étais d'humeur à la fête, et tu sentais que cela allait se passer merveilleusement bien, tant que tu évitais un strip tease sur table de Wylia évidemment.

" C'est sûr, cela est un autre monde ! " rigole-tu quand elle te parle du sex on the bitch. Tu observais la jeune femme boire sa boisson, te demandant comment elle pouvait engloutir aussi vite ses cocktails. La jeunesse... Tu en venais à te demander si tu avais été un jour capable d'en faire autant. Ce qui n'était pas sûr... tu n'avais même pas osé tirer sur un joint plus jeune alors que c'était "à la mode". On peut dire que, finalement, t'as bon être cool, tu es quand même un peu coincé mon petit. Et alors que tu étais plongé dans tes pensées, highway to hell passa dans tes oreilles, te faisant te balancer.

Wylia remarqua tes mouvements et finalement, décida de t'embarquer sur la piste de danse. Damn, comment lui dire que tu ne savais danser qu'avec deux pieds gauches ? Impossible, tu étais déjà au milieu du peule, devant te trémousser le corps pour ne pas paraitre trop ridicule. " Hé bien, tu es motivée ! Tu sais que je ne sais pas danser ?" lui demande-tu à un moment où tu arrives suffisamment à te rapprocher d'elle pour lui parler, sans être gêné par la musique qui, d'ici, paraissait plus forte qu'au comptoir. Décidément, tu avais l'impression d'être dans un autre monde. Toi qui avait espéré simplement être assis au comptoir, boire et discuter tranquillement, c'est que tu connaissait mal ta collègue. Clairement, c'était quelque chose d'autre pour toi.

" Et dis-moi, tu danses vachement bien toi ! Tu fais souvent ce genre de chose ? J'ai l'impression que cela fait une éternité que je ne me suis pas retrouvé dans ce genre d'endroit tout en me trémoussant comme un ahuri." rigole-tu alors, avant d'imiter le guitariste du groupe, faisant semblant d'avoir une guitare en main, grattant des cordes imaginaires tout en sautant sur un seul pied, comme dans un concert. Haaa, la belle époque des pogos, des moments de folie de ta jeunesse. Certes, tu n'avais jamais su réellement danser, mais qu'est-ce que tu savais t'amuser quand tu voulais.

La chanson se finissant, tu te dirigeas vers le bar, voulant te rafraîchir la gorge après cet exercice. Tu avais soif, très soif, et surtout tu avais envie d'un grand verre de vodka. Tu espérais que cela t'aiderait à te lâcher un peu plus. Et tandis que tu attendais ton verre, tu observais la jeune femme qui t'accompagnait.

" Je suis quand même chanceux d'avoir une amie comme toi. J'ai l'impression d'être de nouveau jeune et fou !" lui dis-tu sur un air de confidence. Ce qui n'était pas complètement faux d'ailleurs.






blabla:
Aiji te cause en #336600
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 26
Extravagance & Autorité
Wylia StetsonExtravagance & Autorité


Hey, come to the dancefloor !
+ Feat Aiji Watanabe +
Wylia ne sentait que la musique résonner dans son corps, la chaleur des autres danseurs auxquels elle se heurtait parfois, ainsi que les odeurs d'alcool et de transpiration. Mais cela avait le don de la revigorer.
Elle inspira à plein poumon cet étrange mélange qui emplissait l'atmosphère et secoua la tête au même rythme que ses hanches. Ses pieds tapaient sur le sol, et elle se savait suffisamment en confiance pour fermer les yeux, un sourire immense sur le visage.

« Hé bien, tu es motivée ! Tu sais que je ne sais pas danser ? »

Elle ouvrit ses grands yeux bleus sur le visage de Aiji. Elle ne fut pas surprise de leur proximité : après tout, pour se faire entendre, il fallait se trouver proche de son interlocuteur, mais aussi perdre ses cordes vocales.
Mais avec sa répartie cinglante, elle lui lança un :

"Tout le monde sait danser ! On a juste des styles différents !"

Et comme pour le convaincre, elle lui prit la main, la leva, et elle se fit tournoyer tout en riant à gorge déployée. Elle remarqua qu'elle avait renversé un peu de "sex on the beach" sur le sol, et vérifia prestement si elle n'avait rien tâché, mais ses habits étaient aussi propres qu'à la sortie de la machine ! Enfin, la sueur en moins.

« Et dis-moi, tu danses vachement bien toi ! Tu fais souvent ce genre de chose ? J'ai l'impression que cela fait une éternité que je ne me suis pas retrouvé dans ce genre d'endroit tout en me trémoussant comme un ahuri. »
"J'ADOOOOORE faire la fête ! Je sais, on dirait pas quand on me regarde avec mes tenues qui coûtent cinq cent balles, mais je fais que ça de mes week-end quand j'ai fini de corriger mes copies !"

Et comme elle avait hurlé tout en dansant, elle sentait sa gorge qui demandait à être hydratée. Elle but plusieurs gorgées de ce fabuleux nectar avant d'expirer de manière satisfaite.
Lorsqu'elle le vit imiter le guitariste, elle se mit à rire à nouveau, si fort qu'elle fut obligée de s'arrêter de danser et de s'essuyer les yeux des larmes qui naissaient.

Finalement, elle dut le suivre jusqu'au bar qui paraissait si calme comparé à la piste de danse. Là, elle finit son verre avant de le déposer sur le comptoir, souriant au barman.

« Je suis quand même chanceux d'avoir une amie comme toi. J'ai l'impression d'être de nouveau jeune et fou ! »

Elle lui lança un regard malicieux tout en s'asseyant à ses côtés. Elle sentait déjà l'alcool lui monter à la tête, et demanda au barman un grenadine. Elle ne voulait pas finir par terre dès le troisième verre, et il fallait s'hydrater un maximum lorsqu'on buvait, histoire de limiter la casse le lendemain matin.
Elle répliqua :

" Chanceux, je sais pas. Je te rappelle que tu devras me contrôler lorsque je voudrais faire un strip-tease, termina-t-elle d'un clin d'oeil complice, avant d'ajouter plus sérieusement, Et sincèrement, je n'aurais pas pu trouver meilleur partenaire de danse, Monsieur je parle de jeunesse alors que je suis clairement encore jeune. "

Elle sentit soudain son portable vibrer dans sa poche. Elle quitta du regard Aiji pour s'intéresser au message qu'elle venait de recevoir.
La déception gagnait son visage.

" Sam ne viendra pas finalement. "

Elle rangea rapidement son portable avant de se saisir de son nouveau verre non-alcoolisé.
Comme elle ne voulait pas gâcher la soirée avec sa déception naissante, surtout qu'elle était encore jeune, elle but d'une traite le contenu du verre avant de lancer une nouvelle discussion :

" Tiens, tu sais que les rumeurs racontent qu'on serait plus que des collègues ? "
Codage by Aily & Power 017



and it's too cold outside for angels to fly
an angel will die covered in white, hoping for a better life, we'll fade out tonight straight down the line.
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Aiji & Wylia & SamHi girl, it's time for drinking !
Hey girl, come to the dancefloor !


Le rire de Wylia était communicatif, te faisant rire à ton tour. Tu fus assez étonné d'apprendre qu'elle sortait tous les week-ends et, d'une certaine manière, tu te sentais terriblement vieux d'un coup alors que tu avais à peine quelques années de plus qu'elle. C'était sans doute l'effet de la paternité, tu t'étais autorisé moins de folie, moins de conneries aussi et surtout, moins de soirée. C'était la première fois depuis bien longtemps que tu t'autorisais à sortir comme un jeune que tu n'étais plus.

" Ton insouciance me rendrait presque jaloux ! Mais tu as bien raison d'en profiter tant que tu le peux ! " t'exclames-tu en riant alors que tu te dandinais tel un verre sorti de terre. Et après quelques imitations douteuses et un changement de musique, tu te décidais à retourner au bar pour toi faire une pause bien méritée. Et puis, surtout, tu avais envie d'étancher ta soif. Très vite, tu commandais la fameuse vodka que tu désirais tant tout en lui confiant que tu t'estimais chanceux de la connaitre. Evidemment, tu le pensais sincèrement. Cela faisait bien longtemps que tu n'avais pas eu une amie comme elle, avec qui c'était simple et revigorant. Non, les inquiétudes avaient empiété sur de nombreuses autres amitiés et, à force, tu en étais venu à ne garder que peu de contacts avec le monde hors cadre scolaire. Wylia avait changé quelque chose dans ta vie et tu te sentais bien. C'était essentiel pour toi ce genre d'amitié.

" Hé ! Deviens maman et on en reparlera ! Ca te vieilli fois cent tu sais d'être parent ? Je me sens vraiment vieux, c'est terrible !" te plains-tu en attrapant le verre que le serveur te tend. Tu en bus directement une gorgée, appréciant la sensation que cela te procurait le long de ta gorge. Et dire qu'en général, tu ne te permettais que de l'alcool faible en de rare occasion. Et aujourd'hui, sachant que personne ne t'attendait à la maison, tu osais en profiter.

" Dommage pour Sam, il rate quelque chose !" t'exclames-tu avant de trinquer avec elle et rigoler concernant les rumeurs qu'elle te rapportait. Etait-ce à cause de ce qu'il s'était passé à la cérémonie d'entrée ? A vrai dire, tu n'en savais rien mais tu trouvais cela amusant, presque tenter d'en jouer alors que tu tournais le dos au comptoir pour observer la foule dansante sur la piste et te demandant comment tu avais pu te laisser entrainer aussi facilement. Tournant ton visage en direction de Wylia pour jeter un regard à son doux visage, tu lui fis un sourire espiègle. " Et si on l'alimentait avec un bon vieux selfie de nous sur les réseaux sociaux ? Je suis sûr que cela ferait jaser les élèves dès notre retour en cours ! A croire qu'il n'y a que les ragots qui attirent autant l'attention ! Je devrais peut-être t'offrir des livres, ça les pousserait peut-être à vouloir les lire pour comprendre pourquoi je t'en ai fais cadeau." rigole-tu alors. Et dans le fond, tu te doutais bien que cela pourrait fonctionner avec les plus accros des réseaux.  






blabla:
Aiji te cause en #336600
avatar
Messages : 58
Date d'inscription : 17/02/2018
Age : 26
Extravagance & Autorité
Wylia StetsonExtravagance & Autorité


Hey, come to the dancefloor !
+ Feat Aiji Watanabe +
Wylia lança un regard à Aiji lorsqu'il affirma que Sam manquait quelque chose, et c'était vrai. Non seulement, il fallait obligatoirement un Sam lors des soirées trop arrosées - surtout lorsque l'on s'appelait Wylia Stetson - mais en plus, un collègue/ami manquait à l'appel.
Elle haussa les épaules en reprenant une, deux, ou peut-être trois grosses gorgées de ce cocktail qu'elle venait à l'instant de terminer. Si elle n'était pas assise, elle serait probablement déjà à terre vu comment la pièce tournait. Même le serveur, qui avait l'air plutôt mignon, se déformait. Elle pencha la tête sur la droite pour essayer de se remettre les idées en place, mais étonnement, ce n'était pas très efficace.

Elle se tourna donc vers son collègue, qui lui souffla une idée plus qu'intéressante :

« Et si on l'alimentait avec un bon vieux selfie de nous sur les réseaux sociaux ? »

Son regard s'illumina et son sourire s'élargit. Ni une ni deux, elle chercha son téléphone, et lorsqu'elle réussit à mettre la main dessus, elle le leva comme si c'était un trophée. Le plus beau trophée de tous les temps. Mais avec, quand même, la tête qui tourne.

« Je suis sûr que cela ferait jaser les élèves dès notre retour en cours ! A croire qu'il n'y a que les ragots qui attirent autant l'attention ! »
"Surtout pour les ados de quinze ans qui pensent qu'à s'amuseeer !"

Elle avait étiré la dernière syllabe sans s'en rendre compte, et en l'achevant avec un rire démesuré. Elle déverrouilla, en même temps qu'ils discutaient, son smartphone et se mit à la recherche de l'application "Appareil Photo". Il était, d'habitude, si facile à trouver, et à cet instant, il s'était caché elle ne sut où.

« Je devrais peut-être t'offrir des livres, ça les pousserait peut-être à vouloir les lire pour comprendre pourquoi je t'en ai fais cadeau. »
"Aiji, tu es on fire ce soir ! J'adooore tes idées, c'est du génie !"

Elle se leva de son tabouret pour s'installer sur les genoux d'Aiji, faisant un grand sourire tout en prenant son selfie. Elle prit une bonne dizaine de photos, au cas où elles étaient toutes floues vu son état d'ébriété. Au moins une seule serait bonne. Du moins, c'était ce qu'elle espérait. Elle croisait les doigts.

Elle ouvrit l'application Twitter et fouilla dans sa galerie d'images les selfies qu'elle venait de prendre, tout en les montrant à son collègue :

" La deuxième est pas trop mal ! Regarde, avec la lumièèèèère et tout... finissait-elle dans un soupir."

Elle rapprocha l'écran de ses yeux et l'éloigna, comme si elle avait de gros problèmes de vue alors que tout allait bien de ce côté-là.
Elle récita à voix haute :

" Avec Aiji, on se détend au bar ! "

Elle tourna son visage vers lui, l'air satisfaite :

" Je poste ? "
Codage by Aily & Power 017



and it's too cold outside for angels to fly
an angel will die covered in white, hoping for a better life, we'll fade out tonight straight down the line.
Contenu sponsorisé

La date/heure actuelle est Mar 21 Aoû - 22:16