Rich Harassment


[Mini-event] Earth Hour

avatar
Messages : 35
Date d'inscription : 29/01/2018
Présidente des Délégués
Ariana FordPrésidente des Délégués





We are the rich kings, You are the misery peole
I'm President, I hate the others.I'm beautifull. I want love and peace in the world.

I'm fucking Ariana Ford.


30 Mars 2019 – 20H30

Le conseil des Délégués a décidé de participer à un évènement : le Earth Hour ! Dans ce cadre, l’établissement s’éteindra durant une longue heure : ni électricité, ni internet ne sera disponible. Mais, ne vous en faîtes pas, les Délégués ont tout prévu !

Afin de rassembler tout le monde, des nappes de pique-nique ont été installée dans la cour du manoir, avec un banquet. Chacun aura droit à un repas, soit gratuit soit payant. Ceux qui désirent obtenir leur repas gratuit doivent venir avec le bouquet que les élèves auront trouvé dans leur casier. Ceux qui auront peur de le montrer pourront simplement payer leur repas. Une autre table plus loin est recouverte d’un long drap blanc, celle-ci semble prévoir bien des surprises.

Une fois tous les élèves rassemblés, Ariana monte sur la petite scène installée face aux nappes.

« Bien le bonsoir à tous !

Si nous vous convions à cet évènement, c’est pour que vous participiez autant que nous à l’avenir de notre planète. Parce que si l’Earth Hour vous permet de passer du temps ensemble, c’est surtout afin d’aider la Terre a allé mieux. Cette initiative, menée par la WWF, est relayée de part le monde et nous espérons sincèrement que l’environnement est tout autant important pour vous que pour nous.

Les repas sont prêts, je vous souhaite simplement une bonne soirée et j’espère que vous en profiterez autant que nous ! Nous nous retrouverons dans une heure pour une dernière surprise.

Ho, et ceux qui seraient venus avec leur bouquet qu’ils ont reçu plutôt dans la journée … n’oubliez pas de lire la signification de ceux-ci sur la carte que nous avons ajouté. Nous sommes certains que cela intéressera plus d’un d’entre vous.
»

Ariana descend et rejoins les Délégués, aux aguets de tout rebondissement.

HRP:

- L’évènement se déroule le 30 mars 2019 de 20h30 à 21H30
- Vous pourrez obtenir plus d’informations sur l’Earth Hour par
- Il se déroulera IRL du 15 août au 30 septembre 00h00.
- Privilégiez des réponses courtes, rapides et interactives.
- Les Délégués pourront intervenir à tout moment.

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
Ah l'écologie....l'écologie...On peut dire que je m'en branle légèrement. Et puis....La WWF n'est pas l'association la plus "propre" non plus. Rien qu'à voir au Camroun ou ils mettent en place des "gardes forestiers" qui "protègent" les gorilles et la faune sauvage au détriment de peuplades comme les pygmées. Et puis...ces gardes doivent surement revendre les animaux tués pour se faire un peu d'argent... pensa Viktor alors qu'il écoutait le bref discours de la présidente des délégués, une certaine Ariana Ford (qu'il trouvait à son gout par ailleurs mais là n'est pas le sujet). Par ailleurs, celle-ci évoqua le coup des bouquets de fleurs, le sien était composé d'assez belles roses jaunes qui, malgré que Viktor n'aime pas cette couleur, portaient un message particulier: "T'es peinard avec nous" que Viktor, en grand méfiant voir paranoïaque qu'il était, prenait avec un grand doute ce qui le conduit à ne pas prendre le bouquet de son casier et à venir avec une petite masse de deniers dans la poche de sa veste goebbelsienne beige qu'il avait agrémenté de la cravate typique des bourgeois et d'une chemise noire, pour qu'au moins on reconnaisse son rang. On ne sait jamais après tout.

Le blabla oratoire terminé, notre croate national partit chercher un plat qu'il paya de sa poche, n'ayant pas amené son bouquet parano' qu'il est. Il partit ensuite de façon nonchalante vers un arbre pour y manger tranquillement son diner, lire un quelconque manuel de stratégie militaire et par dessus tout, observer ses chers congénères vivre leur vie et y noter les moindres détails. En gros, Viktor fait son  safari journalier.

HRP:
(vous avez demandés des posts courts alors je fais un post court )



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 26/03/2018
Bourgeois

Feat

Le MONDE

Earth Hour


Adrian trouvait cette idée stupide, si le conseil des Délégués voulait vraiment aider la planète à aller mieux, ils ne se contenteraient pas de simplement éteindre l'électricité et internet pendant une heure. C'était tellement infime que cela revenait au même à l'échelle mondiale. Autant faire des actions pour récupérer de l'argent et ensuite distribuer cet argent à une œuvre caritative ou dans les recherches ou autre. Il prit la parole d'une voix assez forte pour faire entendre le fond de sa pensée.

« C'est un évènement juste pour se faire bien voir, je suis sûr qu'ils s'en fichent. Ils en profitent pour dorer leur image, rien de plus.»

Le jeune homme tenait dans sa main le bouquet de roses jaunes qu'il avait reçu. Alors, ces fleurs permettaient de faire une discrimination entre les élèves ? Adrian serra les dents, il n'aimait pas ça. Le jeune élève de Year 10 fixa intensément la déléguée sur la scène, il s'approcha de celle-ci et dans un geste théâtral, lanca les fleurs au dessus de lui. Les roses retombèrent par ci et là sur le sol, s'éparpillant et se faisant alors piétiner. Le jeune garçon prit alors la parole, fixant la déléguée.

« Votre discrimination florale est pathétique. Et vous savez quoi ? Je marche sur votre bouquet, sur votre carte. Je piétine votre système discriminatif. Vous ne m'aurez pas dans votre poche.»

A ces mots, Adrian fit demi-tour et alla payer avec son argent son repas. Non mais oh et puis quoi encore. Ils ne pensaient sérieusement pas qu'Adrian allait entrer dans leur jeu comme ça ?





Carte Etudiante:
Hampton Academy

BLACKWOOD
Adrian
24/07/2004
chambre : B-03
classe : YEAR 10 - Chimie - Eco - Litt - Maths - Sciences - Socio
club(s) :  Football, Informatique





avatar
Messages : 195
Date d'inscription : 12/02/2018
Bourgeois
Hayley TaylorBourgeois
Earth Hour


Hayley avait erré jusqu'au lieu de l'événement tel un zombie qui venait tout juste de se réveiller de sa propre mort. Elle venait de découvrir le cadeau des délégués dans son casier et elle se sentait vidée. Elle qui voulait tant être dans les petits papiers de ces gens pour avoir une certaine tranquillité, voilà qu'elle apprenait qu'ils la gardaient à l’œil. Pour venir jusqu'ici, elle ne l'avait même pas lâché, le serrant tellement fort que la jointure de ses doigts avaient blanchis.

Même le buffet ne semblait pas avoir le moindre intérêt pour elle. Comme si le voir lui retournait autant l'estomac que les fleurs mauves qu'elle tenait en main. C'est plutôt les nappes de pique-nique qui attirèrent son attention, enfin, la simple idée de s'asseoir pour encaisser le coup. Elle aurait pu aller dans sa chambre mais rester une heure dans le noir ne semblait pas la tenter. Non, elle était simplement en état de choc. La dernière fois qu'elle s'était sentie aussi atterrée, c'était uniquement après ce qu'il s'était passé avec Oliver.

Se sentir ainsi surveillée lui rappeler de mauvais souvenirs, mais elle préférait songer à autre chose. A l'oiseau qui était perché à une branche, la couleur de la nappe sur laquelle elle était installée. Bref, elle était comme dans un état de trans que rien ne pouvait déranger.

Codage par Libella sur Graphiorum



Hampton Academy

TAYLOR
Hayley
21/01/2002
chambre : G.01
classe : YEAR 12 - Eco - Maths - Litt - Sc - Socio
club(s) : Danse , Arts Appliqués


elle te cause:
Hayley cause en #ff3300 et pense en italique
avatar
InvitéInvité


Earth hour


J’arrivai dans la cour où le repas se donnait juste à temps pour entendre le discours de la déléguée, les dernières paroles me rappelant le bouquet que j’avais trouvé dans mon casier. Bouquet que j’avais d’ailleurs amené avec moi après avoir vu quelques gens faire de même. Je n’avais aucune idée à quoi il pouvait bien servir avant de voir qu’on donnait des repas gratuits à ceux qui l’avaient apporté. Étant qui je suis, je n’allais certainement pas dire non à de la bouffe gratuite. Enfin, pas comme ce gars qui venait de jeter son bouquet au sol, révolté du traitement discriminatoire de l’académie.

Il y avait de ces petites natures, des fois. C’étaient que des fleurs. Oui, elles voulaient dire quelque chose, mais même sans les fleurs, ça n’aurait pas empêché les délégués de me tenir à l’œil. En plus, c’était tout de même moins pire que de discriminer avec de la nourriture. Tout le monde semblait recevoir les mêmes plats au moins. D’ailleurs, après une manifestation de mon estomac, je suivis le garçon pour aller réquisitionner mon plat, en profitant pour lui glisser un commentaire au passage.

- T’es pas fait pour l’académie si t’es insulté d’avoir reçu des fleurs d’une autre couleur que d’autres.


codage par Laxy Dunbar.
avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
Earth Hour

"Magnifique !" pensa Viktor à la vue de cet électron libre qui défiait les délégués face à face, à la vue de ce petit zèbre albinos défiant une meute de hyènes qui n'attendaient que cela pour le dévorer vivant. Il s'empressa ainsi de noter cette observation sur son "carnet d'observation" qu'il avait toujours sur lui.

Après avoir noté cette scène assez rare pour être notée en rouge sang, Viktor se leva, carnet fermé pour aller voir la scène de plus prêt. Il voulait voir la réaction des délégués au premières loges tel un vautour attendant que les hyènes s'occupent du cadavre zébré pour se nourrir de la charogne qu'il resterait.  dans sa route pour aller voir son sujet d'observation de plus près,il passa près des tables nappées et perdit sans s'en rendre compte son carnet d'observation qu'il tenait pourtant en main. Ce n'est que lorsqu'il arriva à une dizaine de mètres du jeune albinos et qu'il voulu prendre son carnet et son stylo qu'il se rendit compte que celui-ci n'était pas là. Il se retourna alors et dit un simple "Merde !" en guise de réaction.



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Pique-nique &
Earth Hour

Aussi appelé "green washing à grande échelle"

Leopold… était sous le choc. Bien sûr qu'il aurait dû se douter que les Délégués ne le laisserait pas tranquille. Bien sûr qu'il aurait dû se douter que ça allait lui retomber dessus un jour. D'ailleurs, les premières nuits qui avaient suivi son échec au bal d'Halloween, lorsqu'il avait dû poursuivre Solveig Sekai avant de la voir disparaître, réduisant à néant ses chances de réaliser son défi, il s'était réveillé en sursaut à de multiples reprises. « Ils » l'abordaient. « Ils » le rétrogradaient. « Ils » anéantissaient tout ce qu'il avait minutieusement construit, son avenir, son réseau. Dans le pire des cas, ils se penchaient même de plus près sur son cas, et découvrait la vérité…

Mais non. Ces cauchemars étaient restés des cauchemars. Il n'avait pas eu de nouvelles d'eux pendant des jours, puis des semaines, puis des mois. Rien. Aucun contact, positif ou négatif. Quelques-uns l'avaient parfois salué, comme à leur habitude, mais rien de plus. Rien n'avait changé.

Alors, Leopold, doucement, s'était rassuré. Ils avaient oublié, ou bien ils avaient passé l'éponge pour cette fois-ci. La peur s'était assoupie, et il n'y pensait presque plus. Presque.

Jusqu'à ce matin où il avait récupéré un bouquet de fleurs dans son casier, accompagné d'une petite carte. Des fleurs violettes. De l'aconit, précisait la carte.

Il. Était. Dévasté.

C'était… injuste ? Pourquoi lui ? Pourquoi lui, alors qu'il avait toujours tout fait bien ? Pourquoi avait-il fallu que cette conne de Sekai l'empêche de réaliser son défi ? Pourquoi avait-il fallu qu'il se fasse remarquer ?

Ça l'avait miné toute la journée. Il avait tout fait mécaniquement, sans se rendre compte qu'il agissait. Il était replié en lui-même, et il réfléchissait, il calculait, il essayait de rationaliser.
Sincèrement, il avait failli ne pas aller à l’événement organisé par les Délégués. Il aurait préféré ne pas y aller. Il aurait voulu rester dans sa chambre, et ne voir personne, et ne parler à personne, et ne pas avoir à faire semblant. Il ne s'en sentait plus la force.

Mais, il y avait toujours un mais, et s'il commençait à agir bizarrement, surtout ce jour-là, alors que tout le monde avait reçu des bouquets de ce genre… Cela paraîtrait louche. Les gens se douteraient de quelque chose, et la situation serait encore plus difficile à gérer.

Alors, il avait jeté son bouquet dans la première poubelle à sa portée, et il était allé à cette soirée, à cette mascarade faussement écologique.

Il venait d'ailleurs juste d'y arriver. Le visage pâle, les yeux immenses, éperdus, fixant un point invisible au loin, une moue grave inhabituelle sur le visage. Aller à la soirée, ok. Traîner avec les autres Elites comme si rien n'était différent de la veille, ok. Mais rire, sourire, parler, comme d'habitude, faire semblant comme d'habitude, il n'y arrivait pas. Alors, il resta silencieux tandis que les autres chahutaient autour de lui.

Il applaudit mécaniquement à la fin du discours de la présidente des Délégués.
Il se leva tout aussi mécaniquement pour aller acheter un repas, alors que la plupart des gens qui l'accompagnaient se contentèrent d'exhiber leurs bouquets respectifs. Jaunes pour la plupart. Quelques-uns sortirent des bouquets violets, et, cachant leur malaise derrière des rires insistants, firent comme si de rien n'était, comme s'ils ne savaient pas surveillés de près par les Délégués. Dans le fond, eux aussi mentaient.
@feat que du beau monde hampton academy, 03/03/2019, 20h30
Awful




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Event - Earth Tour / Feat du people

Léonard l'avait senti jusque dans ses entrailles. Les délégués commençaient finalement à jouer leur rôle, et la petite fête d'Halloween n'avait été que le début d'une chute lente et mortelle de tout ceux qui n'étaient pas Élites. Quoique... Son colocataire avait beau faire parti de ce groupe élitiste, il n'avait pas l'air bien les jours qui avaient suivi la fête. Il n'avait pas posé plus de questions. Pas qu'il s'en fichait de voir quelqu'un malheureux, mais depuis le temps qu'il cohabitait avec Leopold Stern, il avait compris que ça ne servait à rien de s'évertuer à l'aider alors qu'il ne veut pas d'aide. Combien même la vision d'un visage pétrifié dans le malheur le dérangeait. Cela le rendait malade d'être spectateur d'un tel spectacle sans avoir l'occasion d'être acteur, ne serait-ce que pour remonter le moral de quelqu'un.
Mais il avait déjà abandonné cette idée. Cela serait inutile. Alors il se contentait d'observer.

Puis, un jour, il avait découvert un bouquet dans son casier, et en lisant la carte, son visage s'éclaira d'un sourire satisfait. "Seulement ?", avait-il pensé. Ils n'avaient pas découvert qui était l'auteur de la nouvelle décoration de la chapelle. Il était serein. S'il était juste sous surveillance - pour des raisons plus qu'évidentes, ils savaient que Léonard n'était pas un saint - alors il avait tout gagné. Surtout qu'il avait fait une apparition dans le célèbre "Hidden Truth"...

Il était donc là, histoire de faire bonne figure, et armé de son bouquet histoire d'avoir une boisson gratuite. Léonard se fichait de ce que les autres pensaient, ce n'était pas son problème s'ils le méprisaient.
Il écouta donc le discours de cette chère Ariana Ford, qui fut poursuivi par un bourgeois. Le pauvre, lui qui avait un joli bouquet jaune venait de chuter irrémédiablement dans les Enfers. Vu son visage, il devait être plus jeune que lui.
Léonard souffla. Des gens allaient forcément s'intéresser à lui, mais ce n'était pas son problème.
Alors il se leva, prêt à déguster des mets délicieux durant cette heure sans Internet ou électricité.

Il donnait son bouquet pour recevoir sa boisson gratuite, non sans un regard vers lui assez soucieux. Il se saisit de la boisson avec un large sourire, avant de remarquer ce même garçon révolté accompagné - pas par son souhait, apparemment - avec un autre... Qu'il reconnut. Il l'avait déjà vu dans les couloirs, et il avait été interviewé pour le journal de l'école... Ou plutôt, des délégués.

Il leva les yeux au ciel, se demandant dans quel chemin il était en train de s'empêtrer, avant d'avancer vers l'albinos et de lancer un :

"C'est con, si t'avais gardé le bouquet, t'aurais eu une boisson gratuite, dit-il en appuyant ses propos en buvant une gorgée de sa boisson"




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 07/08/2018
Mes yeux sont plus haut
April WithmanMes yeux sont plus haut


Earth Hour



J'étais hyper motivée par la soirée organisée par les Délégués ! Quelle idée de génie que de célébrer avec le monde entier l'écologie, pousser à la réflexion et agir pour sauver notre belle planète bleue ! Oh oui, sans ça, qui s'inquiéterait réellement ? Bon, d'accord, en réalité, ça m'importe pas tant que ça. L'idée de passer du temps avec d'autres personnes, c'est ça qui me botte le plus ! Surtout de pouvoir montrer à quel point je n'ai pas à m'inquiéter de ces chers Délégués.

Je dois bien avouer qu'en arrivant ici, dans ma robe bleue pâle à volant, mettant en valeur ma poitrine, j'étais bien contente de pouvoir montrer mon super bouquet que j'avais déjà partagé sur instagram et tous les réseaux sur lequel on me suit. J'adore savoir qu'on me fait confiance, et ils ont bien raison.

Arrivée sur place, sourire enjôleur, j'écoute attentivement le discours d'Ariana, la présidente des Délégués et pour qui j'ai beaucoup d'estime, avant de l'applaudir chaleureusement. La faim se faisant sentir, je me dirigea directement vers le buffet avant de me faire servir mon plat, gratuitement. Et oui, évidemment,  je n'avais pas hésité à tendre sous le nez du Délégué chargé de la nourriture mes roses jaunes, l'absolution de leur part. Une fois fait, l'assiette dans une main et les fleurs dans l'autre, j'observais les alentours pour repérer quelqu'un avec qui discuter. Je repérai Leopold Stern, un Elite de Year 13. Son air légèrement renfrogné m'intriguais, j'avais la sensation de voir un robot. D'habitude, il me paraissait bien plus enjoué. Etait-ce lié au fait que je l'avais vu payé son plat ? Je me dirigeai donc d'un pas décidé dans sa direction, voulant en savoir plus.

" Stern ! Quelle bonne soirée, n'est-ce pas ? Où sont passées tes roses ? Ne me dis pas que tu les as oubliées ?" m'exclamai-je alors joyeusement, un peu trop familière peut-être. Mais j'avais appris dès mon arrivée le nom de chacun des membres de l'Elite, et il m'arrivait de les croiser en salle d'étude ou dans la salle de la cantine qui nous ait réservée.

avatar
Messages : 42
Date d'inscription : 26/03/2018
Bourgeois

Feat

Le MONDE

Earth Hour


Adrian porta le verre à sa bouche, sirotant doucement la boisson. Néanmoins, ce moment fut de courte durée. Il savait bien qu'il ne s'en sortirait pas comme ça après son éclat de voix mais il ne pensait pas que ça serait si rapide. Le jeune garçon releva les yeux vers l'élève qui venait de lui adresser la parole tout en lui disant qu'il n'était pas fait pour l'académie s'il se sentait offensé pour des fleurs. Adrian haussa un sourcil à ses paroles.

« Toi aussi, tu fais partie de la catégorie des "Je reste aveugle tant que ce n'est que ça" ? Mais une discrimination reste une discrimination et ce n'est pas en gardant des œillères que ca s'arrangera. Au contraire. Et je ne prétends pas être fait pour celle-ci mais je ne compte pas rester aveugle.»

Adrian défia le garçon du regard, il était jeune, certes mais ses idées étaient arrêtés. Il ne soutiendrait pas cette école et son foutu système. Alors qu'il s'apprêtait à croquer dans un des mets, une nouvelle fois, on lui parla. Mais cette remarque était moins coutante parlant. L'albinos passa une main dans ses cheveux et avec une mine faussement ennuyé, prit de nouveau la parole.

« Je pense que je devrais réussir à survivre à l'idée de ne pas avoir une boisson gratuite. Ca m'en coute, je vous assure...»

D'un mouvement parfaitement théâtral, le jeune homme poussa un long soupir atterré et tourna son regard attristé vers le verre du blondinet. Finalement, il releva les yeux vers la scène et les fleurs au sol. Il fit un léger sourire et murmura, plus pour lui-même qu'autre chose.

« Je m'en fiche. Je préfère payer que d'être témoin et acteur de leur machination. Parce qu'en soit, tu ne peux qu'être coupable ou victime, il n'y a pas de juste milieu.»



Dernière édition par Adrian Blackwood le Jeu 23 Aoû - 22:58, édité 1 fois


Carte Etudiante:
Hampton Academy

BLACKWOOD
Adrian
24/07/2004
chambre : B-03
classe : YEAR 10 - Chimie - Eco - Litt - Maths - Sciences - Socio
club(s) :  Football, Informatique





avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Pique-nique &
Earth Hour

Aussi appelé "green washing à grande échelle"

Alors que son corps était bel et bien présent sur la pelouse de la Hampton, l'esprit de Leopold, lui, était bien loin de tout ça. Loin des rires, des discussions veloutées, de la nourriture haut de gamme qu'il ingérait machinalement et des Délégués qui, mine de rien, se baladaient au milieu du rassemblement. Oui, son esprit était bien loin de tout cela, et ce n'est que lorsqu'une voix féminine se superposa au brouhaha ambiant, l'interpellant directement, qu'il rejoignit enfin son corps.

Interloqué, l'air légèrement perdu, il tourna la tête vers la propriétaire de la voix, et ne fut pas franchement ravi de ce qu'il vit. D'ailleurs, il n'eut même pas le réflexe de cacher sa déception, et c'est avec une moue franchement pas réjouie et un entrain forcé qu'il répondit à la belle et plantureuse blonde qui lui faisait face.

« Oh, April. Quelle… fabuleuse soirée, en effet. Et tu as vu juste, j'ai malheureusement laissé mes fleurs dans mon… ma chambre. J'ignorais qu'elles servaient à payer le repas, vois-tu. »

Réalisant que son attitude n'était pas des plus engageantes, ni des plus normales, et que de surcroît, ses explications n'étaient pas forcément crédibles, Leopold inspira doucement, et reprit, un sourire poli sur les lèvres.

« Enfin bon, au moins, j'ai de belles fleurs jaunes dans ma chambre. C'est déjà ça, non ? »

Pressé de changer de sujet, le châtain la complimenta alors sur sa robe.

« Superbe robe que voilà, April. J'imagine que tu as dû faire des envieuses, non ? Nana a opté pour le rose, alors que je lui ai soutenu que le bleu lui irait mieux, continua-t-il, parlant de leur amie commune. Mais bon, tu sais comment elle est... »

Il laissa sa phrase en suspens, laissant à April le choix de compléter sa phrase comme elle le désirait. A vrai dire, l'attention du jeune homme venait d'être happée par une scène se déroulant dans le dos de la jeune Élite. De là où il était, il apercevait De La Croix, qui traînait avec un jeune homme qui semblait passablement révolté… Autour d'eux, un petit attroupement de curieux s'était formé. Qu'est-ce-qu'ils foutaient ? Ils étaient potes ? Et où était passé le grand échalas qui servait habituellement de meilleur ami au blond ? Leopold ne l'avait vu que quelques fois, mais l'air triste et contemplatif du jeune homme, qui contrastait tellement avec l’expression bêtement réjouie et confiante de Léonard, l'avait marqué.

Il laissa échapper un claquement de langue insatisfait. Il n'était pas à sa place à cette soirée, au milieu de tous ces connards égocentriques, c'était vrai. Il avait une très grande envie de partir en laissant April, Nana et les Délégués en plan, c'était vrai aussi. Mais, tout de même, De La Croix sans l'autre, c'était bizarre. Surtout à une soirée pareille, où ils auraient pu faire tout et n'importe quoi pour se faire remarquer et détruire potentiellement la vie ou la réputation d'un quelconque quidam. Note, d'habitude, le quelconque quidam, c'est moi, ne put-il s'empêcher de remarquer.
@feat que du beau monde hampton academy, 03/03/2019, 20h45
Awful


Dernière édition par Leopold Stern le Sam 22 Sep - 20:48, édité 1 fois



Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

avatar
InvitéInvité


Earth hour


Je reste aveugle tant que ce n’est que ça ? Arranger la discrimination ? Visiblement, le garçon n’avait aucune idée à qui il parlait. J’haussai les épaules devant son petit air défiant. Une lueur amusée était apparue dans mes yeux alors que je me retenais de rire de ses paroles.

- Non, c’est plutôt que j’aime bien la discrimination tant que c’est en ma faveur. J’suis bien au courant de ce qui se passe, mais j’veux rien y changer et admirer le spectacle.

Une nouvelle personne s’intégra à la discussion après la fin de ma phrase. C’était un bourgeois d’un an plus jeune que moi. Un peu comme pour retourner le couteau dans la plaie du jeune homme, il lui fit un commentaire sur son bouquet qui aurait pu lui rapporter un jus gratuit. Visiblement, le petit albinos n’était pas très content. Pour empirer le tout, je lui ébouriffai les cheveux en lançant :

- Bon allez, j’vous laisse ! Y’a ce jus gratuit qui m’attend.

Je laissai les deux blondinets ensemble et quittai l’action pour aller chercher mon repas. Je restai toutefois près du cercle d’élèves qui s’était rassemblé pour regarder les deux jeunes hommes. J’avalai mon repas rapidement au cas où les choses s’emballeraient. Je n’allais quand même pas manquer l’action pour finir de manger un simple repas. Oh que non. J’étais même prêt à tout prendre avec moi et me déplacer à tout moment pour avoir une meilleure vue. J’étais à l’affut de tout drama.


codage par Laxy Dunbar.
avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Event - Earth Tour / Feat Luca Prescott & Adrian Blackwood

Léonard but sereinement le contenu de son gobelet, un délicieux mélange d'ananas et d'orange. Doux, sucré, apaisant. En clair, tout ce qui n'était pas l'atmosphère qui gagnait l'ambiance de cette conversation plus que tendue.
Léonard ne pouvait pas s'empêcher d'être d'accord avec le plus jeune. C'était révoltant de voir que les Délégués jouaient leur carte pour donner toujours plus aux plus puissants. Cependant, c'était la Hampton. Même Modeste les gens avaient un bel avenir devant eux. De quoi se plaignaient-ils ? Surtout qu'ils avaient eu un bouquet jaune.
Il ne comprenait pas les jeunes, en fait. Il avait beau être immature à souhait, en grandissant, il devenait plus réfléchi. Enfin, "plus réfléchi", c'étaient encore des grands mots.


« Je pense que je devrais réussir à survivre à l'idée de ne pas avoir une boisson gratuite. Ca m'en coute, je vous assure...»

La tentative de détendre l'atmosphère venait d'échouer comme une baleine sur une plage abandonnée. Léonard venait de faire une erreur en tentant de s'introduire dans une conversation en attendant son meilleur ami. A coup sûr, il était en train de stalker une énième fille dont il était tombé amoureux.
Il continua de boire en regardant le jeune :

« Je m'en fiche. Je préfère payer que d'être témoin et acteur de leur machination. Parce qu'en soit, tu ne peux qu'être coupable ou victime, il n'y a pas de juste milieu.»

Léonard écarquilla les yeux de façon exagéré, mais il n'en pensait pas moins. Il avait quel âge ce garçon, 14 ans ? Un peu plus ou un peu moins ? Et il avait un avis bien trop tranché pour son âge. C'était presque risqué de discuter avec lui.

- Bon allez, j’vous laisse ! Y’a ce jus gratuit qui m’attend.

Léonard balaya les alentours du regard, et être au centre de l'attention n'était pas vraiment son délire. Si il devait faire quelque chose qui pourrait embarrasser les Délégués, ce serait dans l'ombre et sans se faire prendre. Hors de question de décevoir une nouvelle fois ses parents de par son comportement.

Léonard soupira et se gratta l'arrière du crâne :

" Écoute, je vais pas te dicter quoi faire ou quoi penser, mais si tu veux défier les délégués sans avoir d'emmerdes, le mieux c'est de le faire discrètement. Là, tu joues juste leur jeu en t'énervant devant une foule de gens, comme un enfant capricieux qui n'a pas son jouet ou pas assez d'attention. Ce qui te décrédibilise totalement. "




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
Earth Tour


"Merde...!" s'exclama Viktor d'un air neutre et dépité à la fois lorsqu'il comprit que son son bloc note avait malencontreusement disparu. Non pas que cela réduisait à néant plusieurs mois d'observation, notre bon croate, en homme ordonné ayant toujours une copie dans sa chambrette ainsi qu'une formidable mémoire à en faire s'évanouir un éléphant. Mais ce petit carnet était d'une extreme importance. Et puis, imaginez qu'une personne le prenne, le lise et se dise "oh mon dieu, quelle est cette langue bizarre à connotation légèrement slave ? C'est un espion russe ?! Le Royaume-Unis est en danger ? du Novitchok dans l'air ?! OU CA ??!!"

Reprenant son calme et mettant sa paranoïa habituelle de coté, le héros de sa propre intrigue se mit, tel Indiana Jones, en quête du carnet perdu. Sauf que bien évidemment il n'y avait aucun nazi zen vue pour lui barrer la route alors c'était bien moins palpitant....Peut être valait-il mieux se comparer à Tintin, quoiqu'il n'avait pas de chien. Il aurait pu demander à Haylay l'emprunt de son caméléon mais il ne savait pas ou elle était, d'autant plus que son animal de compagnie n'aurait été d'occupe crédibilité pour la tache qu'il avait à accomplir.

Viktor se mit alors en route pour retrouver le mystérieux carnet du capitaine Haddockcroate qu'il était.



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 07/08/2018
Mes yeux sont plus haut
April WithmanMes yeux sont plus haut


Earth Hour



Cette moue, je ne l'avais jamais vue sur son visage mais je dois bien avouer qu'elle ne me ravit pas. J'ai l'impression qu'il était déçu de me voir. Attendait-il quelqu'un d'autre ? Une personne qui l'intéressait peut-être un peu plus que moi ? Je ne pus m'empêcher de faire une légère moue à mon tour, pour montrer ma déception face à sa réaction.

" Tout à fait, elles doivent embellir ses chambres sans personnalité. Heureusement que nous sommes là pour leur apporter un peu de charmes, sinon cet endroit ressemblerait à un lieu hanté." répondis-je avec un petit sourire amusé aux lèvres. Je lançai un regard autour de moi, observant tout ce petit peuple venu uniquement sur la demande des Délégués. Cette popularité... je la trouvais particulièrement intéressante. En un sens, je les jalousais un peu. J'avais bon avoir un grand nombre de followers, je n'avais pas l'impression d'avoir autant de pouvoir qu'eux. Quel dommage, cela devait être grisant.

Mon attention fut de nouveau portée sur Stern, qui me complimentait sur ma robe. Son ton avait changé, plus poli en tout cas. Je fis un tour sur moi-même, contente de pouvoir dévoiler la beauté de cette robe sous tous ses angles. " Oui, Nana est parfois têtue, quand elle a quelque chose en tête, il est difficile de lui faire changer d'avis. C'est ce qui fait son charme." ajoutai-je pour finir sa phrase. Je n'avais pas eu l'occasion de beaucoup la fréquenter, mais il n'était pas difficile de remarquer ce trait de caractère chez elle. D'une certaine façon, je l'admirais elle aussi. Elle aurait été bien dans le camp des Délégués, j'en suis persuadée. Dommage qu'ils aient choisi quelqu'un d'autre, ils n'ont sans doute pas remarqué cette étincelle chez eux.

Voyant que Leopold semblait être attiré par tout autre chose que notre conversation, je me tournais pour voir ce qui l'intriguait. En voyant la scène se déroulant devant nous, je ne pus m'empêcher d'éclater d'un rire cristallin, plus fort que moi. " C'est... pathétique." m'exclamai-je alors, tandis que je portais une de mes mains à mon ventre, pris de crampe à force de rire. " A ton avis, c'est un modeste ou bien un bourgeois ? Dans tous les cas, je sens que le pauvre petit va subir de sacré répercussion. La jalousie, décidément, ça vous fait faire des choses bien stupide." ajoutai-je après avoir réussi à me reprendre.

Je dégainais finalement mon téléphone de ma main libre pour prendre quelques clichés de l'attroupement avant de publier le tout sur instagram avec un commentaire " On ne s'ennuie jamais à la Hampton Academy". Une fois envoyé, je m'installais définitivement aux côtés de Stern. " Au moins, on a droit à du spectacle, ça met un peu d'ambiance." lui fis-je savoir, tandis que je continuais de dévorer du regard ce qu'il se passait. " Tiens, ce n'est pas ton colocataire au milieu de cet attroupement avec l'albinos ?" demandai-je alors, intriguée.  



April parle en #cc0099

Hampton Academy

WITHMAN
April
06/01/2003
chambre : B-03.
classe : YEAR 11 - Sc. - Fr. - HG. - Math - Soc. - Ch.
club(s) : Equitation / Musique

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 04/08/2018
Élite
EARTH HOUR
Un événement écologique ? Bien sûr que Graham est présent !
Sans être pour autant un bobo hyppie, fervent supporter de l'écologie, il aime défendre la cause. Depuis le scandale qui a touché sa famille - soit-disant qu'elle aurait exploité des baleines -, il se sent concerné par ce genre d’événements.
Arborant un t-shirt bleu océan et son habituel bomber volumineux, il écoute attentivement le discours d'Ariana Ford. Fleurs jaunes dans les mains qu'il exhibe avec fierté - t'es dans les clous, mec -, il la trouve ravissante. Charismatique, élégante, avec une telle prestance dans la posture et dans la voix ... Son cœur bondit dans sa poitrine dès qu'elle est dans la barrage.
Du coup, quand un petit con s'amuse à l'accuser, il sert brutalement son bouquet entre ses mains, l'écrasant à moitié. Pour qui il se prend l'autre abruti ? Les scandales envers Ariana, non merci. Qu'il retourne dans sa campagne s'il n'est pas content.
Difficile de ne pas aller lui éclater la tronche, alors Graham s'en va chercher un jus de fruits pour se calmer. Jus de pomme dans une main valide, il se focalise là-dessus pour se détendre. Il y a du bruit autour de lui, et beaucoup de gens. Des groupes se forment. On se réunit. On rigole, ou non. On débat. On est ensemble.
Sauf Graham.
Qui est tout seul.
Riche à pouvoir sauver un pays de la famine, et pourtant pas un ami. Non, même pas une personne avec qui sympathiser. A vrai dire, Graham est un timide.
Alors quand le châtain repère pas loin Léonard De la Croix - un type de sa classe assez cool avec qui il n'a jamais eu l'occasion de discuter - il s'approche. Ce dernier réprimande l'autre gars.
L'air de rien, Graham reste à côté de son camarade de classe. Très discret, on sent à peine sa présence. Et il hoche la tête régulièrement, appuyant les propos du blondinet.

Codage par Libella sur Graphiorum



Hampton Academy

Kinghale
Graham, Avalon, Duncan
01/01/2002
chambre : B-05
classe : YEAR 12 - SOCIO. - SCI. - MATHS. - ECO. - ESP.
club(s) : Base-ball

avatar
Messages : 195
Date d'inscription : 12/02/2018
Bourgeois
Hayley TaylorBourgeois
Earth Hour


Le bouquet de fleurs semblait avoir été une véritable claque pour Hayley. Assise sur une nappe, elle semblait être perdue au milieu de cette masse d'élèves dans de sombres pensées. Si elle avait pu disparaître dans un trou de souris, sans doute n'aurait-elle pas hésité. Malheureusement, plus elle voyait dans la brume de son esprit tout ce beau monde, elle se sentait quelque peu piégée. Le regard de la jeune fille se posa alors à nouveau sur les Aconits et un élan de colère la prit. Elle l'attrapa, se redressa avec vigueur et, d'un pas énervé et déterminé, se dirigea droit vers la poubelle la plus proche. Une fois devant, après avoir inspiré profondément et fermé les yeux pour réfléchir une dernière fois à son geste, elle le jeta au fond de la corbeille. Une fois fait, elle resta stoïque quelques instants se demandant si elle allait se faire aspirer à l'intérieur après un tel geste. Plusieurs minutes s'écoulèrent mais rien ne se passa.

A force de fixer cette dernière, elle remarquait quelque chose d'inhabituel sur le sol. Ou du moins, elle n'avait pas eu l'impression que c'était la place où on trouvait des petits livrets. Elle se pencha alors pour le ramasser et regarda autour d'elle pour voir si la personne à qui il appartenait était à proximité. Elle se décidait finalement à en feuilleter les pages pour tenter de trouver le nom du propriétaire.  Le livre semblait parler de stratégies militaires où des notes manuscrites avaient été ajoutées. En lisant certaine, Hayley ne put s'empêcher d'ouvrir des yeux ronds. Ainsi, quelqu'un s'amusait à observer tout le monde, tout en se permettant de conserver de nombreuses choses. Abasourdie, Hayley l'emporta avec elle pour aller s'installer là où elle était quelques instants plus tôt pour continuer sa lecture.

Codage par Libella sur Graphiorum



Hampton Academy

TAYLOR
Hayley
21/01/2002
chambre : G.01
classe : YEAR 12 - Eco - Maths - Litt - Sc - Socio
club(s) : Danse , Arts Appliqués


elle te cause:
Hayley cause en #ff3300 et pense en italique
avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Pique-nique &
Earth Hour

Aussi appelé "green washing à grande échelle"

Alertée par son manque certain de réaction, April ne tarda pas à se retourner, elle aussi ; et dès que ses yeux se posèrent sur la scène qui intéressait Leopold, un fou rire s'empara d'elle. Ou plutôt, un rire fou.

Moqueur. Cassant. Irrépressible.

Et tandis qu'elle riait à gorge déployée, les mains sur les côtes,  un certain malaise envahit progressivement le jeune homme. Pourquoi n'étaient-ils pas deux à rire de ce triste spectacle ? Pourquoi ce rire tendrement moqueur, subtilement méprisant, qui faisait habituellement tout son charme, qui lui valait d'être considéré comme l'un des leurs par les Élites et comme un individu « moins méprisant que la moyenne » par les autres restait-il ainsi bloqué dans sa gorge ? Pourquoi Leopold ne pouvait-il pas desserrer les dents et balayer d'un éclat de rire les soupçons qu'April pourrait porter sur lui ?

Il aurait bien aimé se forcer. Ou plutôt, il aurait dû se forcer. Mais il n'y arrivait pas.

La frustration, la peur, les questionnements soulevés ces derniers temps formaient une boule qui obstruait sa gorge, comme s'il avait avalé un énorme glaçon.

Heureusement, April ne se formalisa pas de son silence, et continua à alimenter leur discussion comme si de rien n'était. Son… rang ? Sincèrement, il n'en avait aucune idée. Enfin, pour Léonard oui, mais pour le jeune homme apparemment responsable de toute l'agitation, il n'en avait aucune idée.

« Je ne sais pas du tout… Sûrement un bourgeois, note. Les modestes, à défaut d'être fréquentables, ont, la plupart du temps, l'agréable habitude de la fermer, bien conscients qu'ils n'ont rien à faire ici… Mais les bourgeois, poursuivit-il avec un air à la fois plus assuré et plus condescendant, ils se montent la tête avec l'argent de leurs parents, et après ils se croient importants… C'est terrible ça, les gens qui ne savent pas rester à leur place... » Il termina sa phrase par un petit rire. April le qualifierait sûrement de moqueur, alors qu'il était plutôt amer. Rester à sa place… Encore fallait-il la mériter, sa place. Et lui… Est-ce-que le bouquet lui signifiait qu'il ne la méritait plus ? Est-ce-qu'il allait devoir se battre pour ça ? Encore, encore et encore se battre ?

Tandis qu'il lui répondait, April, en parfaite future femme d'affaire (Leopold l'imaginait bien embrasser ce genre de carrière plus tard : parler à des gens, les séduire, les embobiner, le tout avec arrogance et chic…), rentabilisait son temps en photographiant la scène tout en l'écoutant. Le Leopold habituel se serait discrètement indigné, lui aurait fait une petite blague pour lui faire comprendre qu'il trouvait déplacé qu'on ne lui accorde pas toute son attention. Le Leopold actuel… s'en foutait royalement. Elle aurait pu se barrer en plein milieu de sa phrase qu'il n'aurait rien dit ; il aurait sans doute même été soulagé d'un poids. Mais au lieu de cela, elle s'assit près de lui, réduisant à néant la tranquillité à laquelle aspirait le châtain.

Et histoire d'enfoncer le clou, elle aborda le nouveau sujet préféré d'Anna : Léonard. Décidément, ce gosse était semblable à une émission de télé réalité moisie : tout le monde en parlait sans jamais avoir pris la peine d'en regarder un épisode.

« Si si, c'est lui, répondit Leopold d'une voix lasse. D'après ce que j'ai vu, c'est un sale gosse sans éducation, et c'est plutôt son genre de fréquenter ce genre de… trouble-fête. J'attends avec impatience le jour où il devra lui aussi rendre des comptes aux délégués... »
@feat que du beau monde hampton academy, 03/03/2019, 20h50
Awful




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
Earth Hour


du haut de son mètre quatre-vingt, Viktor observait les alentours de sa position tel le Terminator cherchant Sarah Connor. Malheureusement pour lui, l'endroit était assez bondé, ne l'aidant vraisemblablement pas dans sa quête du carnet perdu.

Il n'aimait pas vraiment cela, mais il lui fallait demander demander une quelconque aide géographique aux gens. Pourquoi n'aimait-il pas ça ? Eh bien je vais vous le dire: Ne vous est-il jamais arrivé à l'esprit que venir voir un groupe de personnes papotant tranquillement entre elles et s'exclamer: "Bijour bijour, z'avez pas vus un carnet de la taille de mon poing quelque part ?" était profondément gênant tant pour les intéressés que pour le joyeux luron ayant posé cette question ? Enfin... C'était ce que pensait notre bon croate national en ce moment. Il mit donc cette idée à la poube...

"Mais bien sur, la poubelle !" s'exclama t-il, dans un éclair de génie.  En effet, il avait, en étant allé jeter l'emballage de son sandwich à la corbeille, probablement égaré son carnet à coté de celle-ci ! Il se rendit alors sur les lieux....

Mais une désagréable surprise arriva. Si en effet il avait probablement égaré son ouvrage à coté de la poubelle, comment se fait-il qu'il n'y ait pas de carnet dans un rayon d'environ un à deux mètre de celle-ci ?  Viktor devait mener l'enquête. Il reprit alors son role de terminator et, dans un élan de paranoïa propre à sa personne, observa les environs pour savoir QUI (je vous l'avait dit qu'il était parano sur les bords) avait "emprunté" son carnet.



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

avatar
Messages : 4
Date d'inscription : 23/05/2018
El Fourbo





We are the rich kings, You are the misery peole
I'm Gorgeous, I hate the others.I'm fabulous. I can't understand the pepole who hates me.

I'm fucking Peter Rothermer.


Comme à son habitude, Peter fouinait, observait. Il aimait voir la réaction des élèves lors de ce genre d'évènements, repérés les prochaines personnes qui seraient dans le collimateur des Délégués. Et puis, il trouvait amusant les petits rebelles qui s'indignaient de leurs comportements. C'est pourquoi il s'était arrêté à proximité des jeunes qui observaient le coup d'état du petit Adrian. Un sourire aux lèvres, il s'amusait de cette situation. Adrian avait réagi exactement comme Ariana l'avait souhaité. Pigeon, pensait très fort le jeune homme.

Vite lassé de la scène, il bouscula quelques élèves pour se retrouver devant tout le monde, avant de lâcher un grand éclatement de rire et un applaudissement. " Félicitons ce noble garçon d'oser dire ce qu'il pense, certains devraient peut-être prendre exemple.... quoique, si vous voulez vous aussi venir nettoyer ma chambre comme va devoir le faire ce cher enfant, je vous le déconseille. " s'exclama-t-il, un sourire narquois au visage avant de poser une main sur l'épaule de l'albinos, approchant ses lèvres de son oreille pour lui murmurer quelques mots. " SI prévisible, merci pour le spectacle."

Il s'éloigna sans laisser le temps à Adrian de lui répondre. " Je vous inviterai maintenant à m'écouter. Il est temps de vous faire découvrir le clou du spectacle." attira-t-il l'attention de la foule en direction de la table toujours nappée d'un drap blanc. Finalement, il souleva celui-ci pour dévoiler à la foule en haleine ce qu'il caché. Des lanternes volantes avec des allumettes sur le côté pour allumer le petit charbon. Sur celle-ci était dessinée une Terre, pour marqué l'Earth Hour.

" Je vous invite à choisir un partenaire avec qui vous allez pouvoir les allumer et les laisser s'envoler, en signe de respect pour notre chère planète."


HRP:
Attention, nous approchons de la date butoire de l'event, continuez de privilégié les post courts ♥️

avatar
Messages : 171
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Event - Earth Tour / Feat Graham Kinghale & Adrian Blackwood

Léonard regardait intensément son camarade, guettant probablement une réponse à ce qu'il venait de lui conseiller, mais rien n'indiquait qu'il allait ouvrir la bouche. Contrairement au délégué, qui s'était assuré que toute l'attention soit sur lui.
C'était Peter, si sa mémoire était bonne. Or, il ne connaissait rien de ce Délégué. Il savait juste qu'il était moins important qu'Ariana Ford. Il devrait tout de même rester à distance, il n'avait pas envie qu'ils découvrent ses faits et gestes. Mais la tentation était trop forte. Et puis, il était constamment à la recherche d'adrénaline. Rompre les règles. Pousser ses propres limites.

- Félicitons ce noble garçon d'oser dire ce qu'il pense, certains devraient peut-être prendre exemple.... quoique, si vous voulez vous aussi venir nettoyer ma chambre comme va devoir le faire ce cher enfant, je vous le déconseille.

Quelques personnes riaient à coeur joie à ce que venait d'annoncer Peter, probablement des Élites ou des Bourgeois voulant faire bonne impression. Mais si on observait le tableau d'un peu plus près, on pouvait apercevoir les visages tordus dans la peur ou l'indignation. Et parmi cette foule, Leopold Stern. A peine ses yeux s'étaient posés sur lui qu'il sentit une boule se former au creux de son ventre. Il passa rapidement à autre chose, ignorant la sensation naissante dans son estomac.
Donc, pour ce qui était de la réaction du Year 12, il restait impassible. Après tout, tout ce que voulait ce Délégué en attirant l'attention sur lui, c'était une réaction, quelle qu'elle soit. Alors, dans tous les cas, il était satisfait.
En balayant son regard sur la salle, il remarqua enfin un adolescent qui s'était subtilement glissé dans la conversation. Depuis quand était-il présent ?

Il s'apprêtait à lui demander lorsque Peter murmura quelques mots à l'intention de l'albinos avant de dévoiler les lanternes.
Léonard souffla, agacé. Lui qui s'attendait à pouvoir s'amuser comme un enfant, il allait devoir lancer une vieille lanterne dans le ciel.

Il regarda le garçon à ses côtés avant de lui dire :

- Bon, tant qu'à faire, t'as qu'à venir la lancer avec moi. Toi c'est Graham, non ?




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

avatar
Messages : 24
Date d'inscription : 04/08/2018
Élite
EARTH HOUR
Bon ... On se fait un peu chier.
Graham attend un truc. Un événement. Quelque chose qui remuerait un peu tout ça.
C'est alors qu'un délégué - Peter Rothermer, parce que oui, Graham connait le nom de tous les délégués- fait une intervention. Intervention que Graham juge comme pertinente. Ceux qui ne respectent pas les règles méritent une correction, un avertissement, une sanction. Puis, il leur parle des lanternes.
Graham tourne le visage vers les loupiotes, les yeux brillants. C'est exactement comme dans Raiponce, le Disney ... Quand Eugène et sa belle, sur la barque, fête les lumières ...
Dommage qu'il ait à faire ça tout seul.

- Bon, tant qu'à faire, t'as qu'à venir la lancer avec moi. Toi c'est Graham, non ?

Hein ? Vraiment ? Le Léonard trop cool de la classe le lui propose ?
Graham le sait turbulent mais il lui semble qu'il n'a jamais été irrespectueux. S'ils peuvent être copains, ce serait chouette. Il hoche la tête et lui offre un sourire où on voit toutes ses dents.

- Et toi Léonard de La Croix ? J'suis chaud.

Il se dirige avec lui, il saisit une allumette et une lanterne. Fébrile et tout content, il se tourne vers le blondinet.

- Tu veux allumer ? Ou je le fais ? Hé, tu connais Raiponce ?

Ça se voit comme le nez au milieu du visage, l'excitation de Graham. Il ne fait pas de baseball ou n'est pas devant un jeu vidéo, mais l'adrénaline est quand même là.

Codage par Libella sur Graphiorum



Hampton Academy

Kinghale
Graham, Avalon, Duncan
01/01/2002
chambre : B-05
classe : YEAR 12 - SOCIO. - SCI. - MATHS. - ECO. - ESP.
club(s) : Base-ball

avatar
Messages : 48
Date d'inscription : 07/08/2018
Mes yeux sont plus haut
April WithmanMes yeux sont plus haut


Earth Hour




" Puérils." répondis-je avant de rejoindre son rire moqueur. Il est vrai que les petits bourgeois avait cette tendance à se croire mieux qu'ils n'étaient réellement. " Enfin bon, j'imagine que ça leur fait les pieds de jouer les grands riches indignés." ajoutai-je, sourire flamboyant aux lèvres tandis que mon regard brillait sans nul doute de ce côté moqueur. J'avais remarqué le colocataire de Stern dans la foule, Anna m'en avait parlé un peu et elle semblait bien s'amuser de lui.

" Ho, je vois... dommage que l'on ne puisse pas changer de chambre en cours d'année, tu fais comment pour le supporter au juste ?" demandai-je alors, un sourcil réhaussé tandis que je jugeais ce Léonard de loin. Je ne lui avais jamais adressé la parole, j'avais juste entendu des histoires à son sujet, avec des défis qu'il réalisait par pur "plaisir", je n'arrivais pas à comprendre pourquoi certains s'amusaient de la sorte. Il y avait des choses bien plus intelligentes à faire après tout non ?

Et puis, le moment ultime de cette représentation grotesque arriva : Rothermer, un des Délégués, humilia le jeune rebelle en pleine révolte, avant de lui murmurer quelque chose. J'avoue, j'aurai aimé pouvoir entendre ce qu'il lui avait dit, mais au vu du sourire de Peter, cela ne devait pas être amusant pour l'albinos. L'envie d'applaudir me vint, et je ne résistais pas. " Il était temps que quelqu'un le remette en place." affirmai-je tout en hochant de la tête pour démontrer mon approbation. Et tandis que l'on annonçait un lancement de lanterne, ce que je trouvais totalement génial, je me redressais pour me diriger vers celles-ci.

" Stern, tu veux en lancer une avec moi ? " proposai-je alors, tendant une main pour l'aider à se redresser, sourire enjoliveur sur mon visage tandis que j'attendais sa réponse. Et puis, faire des photos des élèves occupé à envoyer des lanternes en signe de manifestation pour protéger l'environnement et notre Terre allait sans doute faire fureur sur mon insta ! Il est donc essentiel de le faire !




April parle en #cc0099

Hampton Academy

WITHMAN
April
06/01/2003
chambre : B-03.
classe : YEAR 11 - Sc. - Fr. - HG. - Math - Soc. - Ch.
club(s) : Equitation / Musique

avatar
Messages : 45
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
En allant sur le groupe twitter des élèves plus par ennui que par réel intérêt pour les activités de ses camarades ou pour trouver son carnet-chéri, Viktor tomba alors sur un post de sa très chère rouquine parlant d'un "calepin" avec des termes plus ou moins péjoratif. Inutile de dire que notre bon Viktor eut la puce à l'oreille. Ni une ni deux, il éteignit son portable, le rangea dans sa poche et se mit en route avec pour objectif de trouver sa cible et lui dire deux mots.


Il vit alors Haylay, quelque chose qui semblait être un petit carnet de notes. Il s'approcha alors tel un apache pour mieux apercevoir la forme de la chose et avoir quelques informations de la rousse.
Ainsi, il s'approcha d'elle et demanda d'un ton froid et inquisiteur:

"Aurais-tu vue un carnet ?"

(je n'ai jamais fait quelque chose d'aussi court de ma vie)



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

avatar
Messages : 195
Date d'inscription : 12/02/2018
Bourgeois
Hayley TaylorBourgeois
Earth Hour



Tellement étonnée de ce qu'elle lisait, tandis que d'autres semblaient se délecter d'un spectacle dont la jeune fille n'avait pas l'air intéressée, elle avait pris la décision de poster un tweet sur le groupe réservé aux élèves, pour voir si le détenteur de ce calepin allait tenter de le récupérer. Une fois fait, elle reprit sa lecture avant d'être interrompue, quelques minutes plus tard.

" Heu, oui, c'est exact. Il est rempli de notes très étranges, cela est un peu perturbant je t'avoue. Tu sais à qui il appartient ?" répondit-elle à Viktor, un sourcil froncé, montrant son étonnement. Evidemment, si elle était parfois intelligente, aujourd'hui elle semblait un peu à l'ouest. Sans doute, si elle avait réfléchi plus loin que le bout de son nez, aurait-elle réussi à additionner ce qu'elle connaissait du jeune homme avec le nom de l'ouvrage qu'elle tenait entre les mains. Mais non, elle était sans doute bien trop naïve pour se douter que son ami avait écrit ces lignes qui l'avaient perturbées.

" Enfin, bref, ce n'est pas si intéressant que cela de toute façon." ajoute-elle en refermant le livre, caressant la couverture de ce dernier. Elle se demandait vraiment qui avait pu écrire de tels mots. La rouquine leva alors son regard en direction du jeune garçon alors qu'on annonçait un envol de lanternes. " Cela te tenterait d'en lancer une avec moi ? C'est bien la seule chose sympathique de cette soirée !" s'exclama-t-elle alors qu'elle se redressait pour épousseter ses vêtements et se diriger vers la table.

Codage par Libella sur Graphiorum



Hampton Academy

TAYLOR
Hayley
21/01/2002
chambre : G.01
classe : YEAR 12 - Eco - Maths - Litt - Sc - Socio
club(s) : Danse , Arts Appliqués


elle te cause:
Hayley cause en #ff3300 et pense en italique
Contenu sponsorisé

La date/heure actuelle est Lun 17 Déc - 1:33
Aube des Mondes