Rich Harassment


avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 17/08/2018
Ice Knight
La première semaine s'est terminé sans encombres pour Aisley, elle qui a pour habitude d'attirer les ennuis pour défendre son honneur en général, mais c'était à une époque où son accent Irlandais était très prononcé. Aujourd'hui elle sait adapter sa langue fourchue d'Irlandaise quand Aisley est chez elle à Dublin ou ici à Hempton Academy. Pour ce Samedi, toujours à peu près le même plan, c'est à dire ne pas cause d'ennuis, aller dans les espaces verts afin d'y trouver un substitut à l'épée et se déchaîner sur un arbre enfin, s'entraîner semblait être une bonne idée... Habillée de son uniforme la rousse a pris les chemins vers les espaces verts.

Hoy! Hiyaa! Yah! Yah! qu'on pouvait entendre de loin venant de la grande rousse.

Il est environ dix heures et dans un petit coin isolé des espaces verts, Aisley tapait sur un arbre avec de merveilleuses techniques d'escrime à l'aide d'un bâton. En général à cette periode de l'année on préfère s'abriter au chaud sauf qu'il faisait doux, voire même plutôt bon. Le soleil rayonne et la brise matinale est agréable. On imagine bien qu'elle n'allait pas être seule bien longtemps dans ces conditions. Certains étudiants passaient faire leur jogging tandis que d'autres marchaient paisiblement.

Trop de monde, je devrais faire autre chose. dit-elle en regardant son téléphone.

Avec une grande force, Aisley a lâché un de ces coup contre l'arbre, surement un coup final. Son bâton s'est brisé en deux et l'un des bouts s'est envolé en direction du chemin, atterrissant sur quelque chose humain.



Je veux un Lee Enfield...

Hampton Academy

FitzGerald
Aisley
14/01/2005
chambre : G-03.
classe : YEAR 10 - Art - Langue (FR) - Littérature - Chimie - Mathématiques
club(s) : Équitation - Baseball

avatar
Messages : 188
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Pas taper !

Aiji W.  & Aisley F.



Une matinée de libre et te voilà déjà prêt à en profiter. Une fois avoir déposé Scotty à l'école élémentaire, tu rentres chez toi, enfile ta tenue de jogging préférée de son pantalon gris et le t-shirt rouge de flash. Basket noir enfilée, casque blanc sur les oreilles, tu sors de ton appartement et ferme à clé avant de te mettre en route, dans un léger trottinement, en direction du parc qui borde l'établissement. Tu apprécies courir un peu tous les jours, histoire de te dégourdir les jambes et éliminer le surplus d'énergie que tu ressentais en continu.

Dehors, tu te mis à aller un peu plus vite, faisant le tour de tous les espaces verts du coin, de la musique énergique dans les tympans pour te couper du monde. Tu ne faisais pas attention aux autres, trop plongés dans ton propre monde. C'était peut-être le seul moment de la journée où tu t'autorisais à ne penser qu'à toi, et rien d'autre. Le reste du temps, entre les élèves, les collègues ou même ton fils, tu n'avais pas le temps pour songer à toi-même.


Seulement, tes pensées furent stoppées par un coup sur le haut de ton crâne. T'arrêtant pour voir ce dont il s'agissait, tu remarquais un morceau de bâton sur le sol qui n'était pas là auparavant, retirant ton casque, tu lançais un regard autour de toi pour voir d'où cela venait avant de remarquer une de tes élèves avec l'autre bout dans les mains. Tu froussas les sourcils, mécontent. Si d'habitude tu étais d'humeur gentil, compatissant et surtout patient, le fait d'être coupé de la sorte de ton univers ne t'aidait pas à garder l'esprit calme et serein que tout le monde te connaissait. Serrant le bâton jusqu'à avoir les jointures de tes doigts blanches, tu tentais de reprendre ton calme.

" Non mais ça ne va pas ? Vous auriez pu blesser quelqu'un mademoiselle FitzGerald." t'exclames-tu alors, une note d'impatience dans le ton de ta voix. Ceux qui te connaissaient, ils étaient au courant que si tu appelais un élève par son nom de famille, c'était souvent mauvais signe. Pourtant, ce n'était pas dans tes habitudes de perdre facilement ton calme.  " Et à quoi jouiez-vous avec cette branche ? N'avez-vous pas un cours à suivre ?" ajoutes-tu tout en passant ta main libre dans ta chevelure, signe de ton agacement.  Toi qui avait besoin de ce moment privilégié de pouvoir t'enfermer dans ta boite crânienne, tu étais déçu que cela ne dure pas suffisamment longtemps.

Isalia (c) 16





blabla:
Aiji te cause en #336600
avatar
Messages : 9
Date d'inscription : 17/08/2018
Ice Knight
Mince il n'était sûrement pas assez solide ce bâton... Va vite falloir que je retrouve l'autre bout histoire d'effacer les preuves. Je sais que c'est parti vers le chemin par-ici. Ah le prof' de littérature m'appelle, va-t'il m'aider? De quoi blesser quelqu'un il n'a rien vu ! Peut-être qu'il a vu le morceau s'envoler? Il est sympa ce prof' il va m'aider j'en suis certaine !

"Bonjour monsieur ! Ca ne va pas? Quelque chose vous est tombé sur la tête? Paaaaaardon? Je ne joue absolument pas avec un bâton mais une rapière en bois ! J'entraîne mon escrime pour être tout le temps au top !"

Soudainement j'ai vu le morceau de ma rapière dans sa main... Et surtout un prof' pas très content... Réfléchissons, le bout s'est brisé, s'est envolé vers le chemin où je me situe en face du professeur... Celui-ci n'est pas du tout content... J'ai fais une bêtise ! J'ai assez de techniques de combat pour faire face à ce genre de situations sauf que c'est mon professeur alors le choix de le neutraliser ne se pose pas. Peut-être que si je l'assomme suffisamment il tombera dans les pommes et se réveillera avec un vague souvenir de ce qu'il s'est passé. Ah... C'est jouable je peux le faire ! Non non va pas commencer les embrouilles avant la première semaine Aisley. Le pire c'est que je ne lui réponds pas depuis plusieurs minutes et si je fais patienter monsieur Watanabe de trop, je vais très mal finir.

"Vous savez... Samedi je n'ai pas cours monsieur Watanabe. Puis les arbres ici n'ont pas l'air d'être très résistants vous savez... Les accidents arrivent parfois... Et les coïncidences aussi... Comme par hasard si on imbrique nos deux morceaux de bois ensemble ça ira parfaitement, et je sais que ça va mal se passer pour moi... Mais croyez moi, ce n'était pas volontaire et et et..."

Et parfois j'ai envie de m'éclater la tête contre le premier arbre parce que là... J'ai fait plus que fort. Voyez à quel point je suis fûtée.

"Réglons ce litige par un duel !"

Comment dire, je suis un chevalier FitzGerald c'est de mon honneur de régler ça de cette façon, je sais très bien qu'il faut que je perde parce que c'est un professeur mais je ne peux pas me laisser faire sans m'être défendue par un duel. Il faut qu'il accepte je prie tout les Lords d'Irlande qu'il accepte afin de ne pas enfreindre la chevalerie.

"Je me laisserai perdre évidemment monsieur Watanabe, c'est juste un code de la chevalerie... Ce sera ma manière de m'excuser, de m'avouer vaincue moi et mon honneur."

Vous voyez là? sur mon visage je laisse paraître un sourire fier et des yeux sur le point de pleurer ma descente en enfer. Dans les dix secondes qui suit je vais me prendre un conseil de discipline et aussi avoir une séance de psychothérapie.



Je veux un Lee Enfield...

Hampton Academy

FitzGerald
Aisley
14/01/2005
chambre : G-03.
classe : YEAR 10 - Art - Langue (FR) - Littérature - Chimie - Mathématiques
club(s) : Équitation - Baseball

Contenu sponsorisé

La date/heure actuelle est Mer 14 Nov - 22:58