Rich Harassment


[EVENT] Chasse aux oeufs géante !

Ariana Ford
Messages : 35
Date d'inscription : 29/01/2018
Présidente des Délégués
Ariana FordPrésidente des Délégués





We are the rich kings, You are the misery peole
I'm President, I hate the others.I'm beautifull. I want love and peace in the world.

I'm fucking Ariana Ford.



Dimanche 21 avril – 14h00

Aujourd’hui, c’est le jour de Pâques ! Et comme chaque année, les Délégués ont mis en place une chasse aux œufs géantes dans l’établissement. Pour le lancement, ils ont décoré une partie du parc avec des tables de pique-niques, des paniers en osier prêts à se remplir d’œufs, des statues de Lapin de Pâques un peu partout. Une petite scène se trouve à proximité, afin de pouvoir donner des annonces ou laisser les musiciens de l’établissement se produire pendant que d’autres sont à la recherche d’œufs.

Une table sur le côté de ladite scène est également légèrement décorée, des formulaires d’inscription s’y trouve, le tout tenu par un Délégué alors qu’Ariana se balade un peu partout pour checker l’organisation avec les larbins d’Elites qui se sont dévoués à leur apporter de l’aide. A 14h pile, tout le monde est enfin dans la zone de lancement de l’activité alors que la Présidente monte sur scène, déguisée en Lapine pour être dans le thème de la soirée, Lapine luxueuse.

« Bien le bonjour mes chers amis et chères amies ! Je suis si contente de vous voir pour notre chasse aux œufs annuelles et j’espère que vous êtes prêts à nous épater ! » s’exclame-t-elle alors tandis que son charisme naturel attire tous les regards. Un sourire à l’ensemble des personnes présentes avant de reprendre : «  Avant de vous lancer à la recherche des œufs, je vous invite à aller remplir un formulaire. Cette année, vous aurez le choix : soit vous participerez seul à la chasse, soit en binôme. Si vous décidez de partir par deux, sachez que vous aurez une corde attachée autour de l’une de vos chevilles afin que vous n’ayez pas trop d’avantages par rapport à nos solitaires adorés ! » annonce-t-elle de sa douce voix.

« Ceux qui souhaiteraient nous faire entendre leurs talents le temps que d’autres cherchent, la scène est à vous. N’oubliez pas de vous inscrire, de prendre un panier en osier. Rendez-vous dans deux heures ici même pour décompter vos œufs ! » les yeux pétillants, elle laisse un léger temps de suspense avant de donner le feu vert. Elle sort alors un petit klaxon et appuie dessus, ce dernier hurlant un cri strident, le tout annonçant définitivement le départ de la course.


Modalités:

L’évènement se déroule sur toute l’après-midi du 21 avril.

Vous pouvez y participer seul ou à deux, les binômes étant attachés par une corde afin de donner plus de fun à l’exercice.

Par post, vous avez droit de trouver un maximum de 3 œufs, tout en restant cohérent : si vous trouvez un œuf dans une salle et un autre à l’autre bout de l’établissement, il vaudra mieux savoir expliquer correctement pourquoi !

Privilégiez des posts rapides (courts si possible) et intéractifs. Les pensées sont cool mais on aime l’action !

Il y a en tout et pour tout 50 œufs à trouver, ils peuvent être partout sur le forum . Pour chaque œuf, il y aura une description attachée, qu’il faudra recopier dans votre RP. Afin de valider l’œuf que vous pensez avoir trouvé, il nous faudra donner un lien ou une explication dans votre rp. (Imaginons que finalement, j’ai décidé de cacher l’un d’eux dans la city, soit vous me donnerez le lien précis, soit vous me direz dans tel rp, tel post par exemple. )
Des récompenses seront prévues, IRP et HRP.


/!/ L'emplacement des oeufs sur le forum ne sont pas identiques à leurs emplacement HRP !

Les descriptions suivantes sont là pour vous aider lors de la rédaction de vos rps ! ♥️

Exemple : Jamie, la joueuse, trouve l'oeuf #36 dans la corbeille, sur un ancien RP [lien]. Elle peut donc utiliser l'oeuf qu'elle a trouvé sur le forum pour dire que Jamie, le personnage, a trouvé l'oeuf #36 caché dans la chapelle (selon la description donnée)


Les œufs à trouver / déjà trouvés:

#1 par … : Dans le sous-sol, plus précisément dans la cave, se trouve l'oeuf #1 dans un panier, à l'abri de la poussière et des insectes. Le panier est dans une armoire.

#2 par … : Dans un arbre de la cour, se trouve l'oeuf #2 caché au coeur d'un vieux abri d'oiseaux, lui même caché dans les branches de l'arbre. L'arbre est un vieux saule.

#3 par … : L'oeuf #3, coincé entre les produits destinés à soigner les étudiants et le personnel, est dans un petit placard à l'entrée de l'infirmerie.

#4 par … : Derrière la croix en bois de l'ancienne chapelle se trouve un vieux coffre en bois, en l'ouvrant vous avez découvert l'oeuf #4

#5 par … : Dans le long couloir amenant dans les chambres des garçons, l'oeuf #5 est posé sur le rebord d'une fenêtre près des chambres B- 10 et B- 11.

#6 par … : Dans la troisième serre, au milieu des outils, il y a différents seaux. Dans le seau vert, vous trouverez l'oeuf #6

#7 par… : Devant le bureau du directeur, sous la troisième des chaises destinées à vous faire attendre avant d'entrer dans le bureau, vous trouvez l'oeuf #7.

#8 par … : Dans la salle de graphisme/animation, dans le tiroir à crayons se trouve l'oeuf #8.
#9 par Léonard De La Croix : Dans la bibliothèque, entre deux livres du rayon  "Histoire européenne" traitant des années 1400-1800, sur l'étagère du bas, vous découvrez l'oeuf #9.

#10 par … : Dans l'un des casiers des vestiaires, plus précisément un rouge avec des stickers de golfeurs célèbres, se trouve l'oeuf #10, au milieu de vieilles serviettes.

#11 par … : L'oeuf #11 repose tranquillement dans la salle de réception, sur une des tables encore restante de la fête d'Halloween.

#12 par … : A l'accueil du Campus Universitaire, sous le bureau de la secrétaire, vous trouverez un carton remplis de ses petites statues de chats. Vous y trouverez également l'oeuf #12

#13 par … : Dans les écuries, au fond du box vide se vide et sous la paille, vous trouverez l'oeuf #13

#14 par … : Entrez dans la salle de musique, dirigez vous vers la vieille batterie cassée, une fois mis votre main à l'intérieur, vous trouverez l'oeuf #14

#15 par … : Entrez dans le bureau de la vie scolaire. Dedans, vous verrez une série de casiers appartenant à vos professeurs. Trouvez celui de M. Van Eyk, le professeur d'art à la chevelure verte, à la place des copies d'élèves vous pourrez mettre la main sur l'oeuf #15

#16 par … : Dans le couloir des chambres des filles se trouve un petit banc le long d'une grande fenêtre. En y regardant de plus près, vous pouvez voir que ce dernier s'ouvre, vous y trouverez caché entre deux vieilles peluches abandonnées l'oeuf #16

#17 par … : Une balade dans la salle de réception, un petit regard sous la scène et vous découvrirez l'oeuf#17 derrière une poutre de soutien

#18 par … : Dans la cantine privative de l'Elite, en ouvrant chacun des chauffe-plat, vous trouverez sans doute l'oeuf#18

#19 par … : Dans la salle de classe 6B, vous êtes tenté de fouiller les tiroirs du bureau du professeur. Dans le troisième tiroir, dans la grosse boîte d'agraffes, vous trouverez l'oeuf #19

#20 par … : Dans l'espace vert, vous vous baladez. Puis vous remarquez le gros arbre où tout le monde aime s'asseoir sur ses racines. Celles-ci ont une forme particulière, avec une petite arche à un endroit précis. En y enfonçant votre main, vous trouverez l'oeuf#20

#21 par … : Dans le couloir A, sur le rebord de la troisième fenêtre et dissimulé par un rideau bordeau, vous trouverez l'oeuf#21

#22 par … : Dans la bibliothèque, sur le chariot permettant de ramener les livres empruntés, vous trouverez l'oeuf#22 caché entre "Eragon" et un livre sur l'Histoire de la Mythologie Grecque

#23 par … : A l'entrée du bâtiment, sur la grande pancarte annonçant le nom de l'école, à son pied, vous trouverez l'oeuf#23

#24 par … : Sur le panneau d'affichage, une liste des élèves présents est affichées, une flèche y ait accrochée, vous invitant  à regarder dans la boite à objets trouvés. Dedans, vous y trouvez l'oeuf #24

#25 par … : Dans le couloir des garçons, devant la porte de la chambre B-7 se trouve les chaussures de l'un de vos camarades. A l'intérieur, se trouve l'oeuf#25

#26 par … : Sur le terrain de base-ball, il y a les cases (j'sais pas comment ça s'appelle) où les joueurs attendent que le batteur est frappé. Au centre, il y a celle du lanceur, à sa place vous trouverez l'oeuf#26

#27 par … : Dans la cour du manoir se trouve une vieille statue de Lion sur un piédestal assez lourd. Celui-ci est brisé sur un coin, permettant d'y passer sa main. Vous y trouverez l'oeuf #27

#28 par … : Dans les douches des vestiaires des filles se trouve une bouche d'aération légèrement enfoncée dans le mur, suffisamment pour créer un petit balcon pour l'oeuf #28

#29 par … : Dans la salle d'étude des Élites se trouve une bibliothèque remplie de bouquins divers et variés. Dans l'un d'eux, les pages sont découpées pour y laisser l'oeuf #29

#30 par … : Dans la salle informatique se trouve une table reculée, presque dans la pénombre. A côté de la tour d'ordinateur se trouve une boite blanche. A l'intérieur, des matériaux informatiques et l'oeuf #30

#31 par Leopold Stern : Dans l'ancienne chapelle maintenant nettoyée, il y a sous l'autel l'oeuf #31

#32 par … : En bas d'un des escaliers menant dans les dortoirs féminins, il y a une planche légèrement dévissée. La retirer est aisé, et derrière elle se cache l'oeuf #32

#33 par … : A l'arrière de l'école, un des murs n'est pas entièrement rénové. Par les briques qui composent ce mur, l'une d'elles peut être déplacé et faire apparaître l'oeuf #33

#34 par … : A l'entrée du sous-sol se trouve l'oeuf #34 caché derrière une vieille affiche sur le sol.

#35 par … : Sur le rebord d'une fenêtre du gymnase, à l'extérieur, se trouve l'oeuf #35

#36 par … : Sous les gradins du terrain de baseball, dans une vieille mallette à tartine, vous trouverez l'oeuf #36

#37 par … : Dans la serre n°1, dans un sachet d'engrais pour les orchidées qui est caché derrière des grands pots pour jeunes arbres, vous avez trouvé l'oeuf #37

#38 par … : Dans la salle commune, vous fouillez une vieille boîte de manettes de jeux. Dedans, il y a une boite supposée contenir des CD's en vrac, ceux-ci ont été remplacés par l'oeuf #38

#39 par … : Dans la cantine commune, on peut voir le coin self-service avec ces boites à couverts. Il y a également un distributeur de serviette manuelle vide. En y regardant de plus près, vous trouverez derrière celui-ci l'oeuf #39

#40 par … : En approchant des douves, à proximité du petit pont en pierre menant droit à la gauche du bâtiment, vous observez un écureuil. Celui-ci court et vous montre qu'on peut aisément passer sous le pont. Vous vous y glissez et découvrez l'oeuf #40 derrière une grosse touffe d'herbe.

#41 par … : En bas d'un vieux chêne, au milieu du parc entourant l'établissement, vous observez un monticule de feuille rassemblées par le jardinier. Vous shootez dedans pour les observer s'éparpiller quand, tout à coup, l'oeuf #41 roule plus loin

#42 par … : Vous n'avez pas voulu vous attardez dans la salle d'étude privée des élites, en voulant sortir de celle-ci, vous remarquez sur l'appui de fenêtre une boîte en bois contenant des fournitures scolaires. Vous y jetez un oeil et trouvez l'oeuf #42

#43 par … : A l'entrée du bureau des Délégués se trouve une boite postale. Celle-ci est taggée de fleurs et de "Love Délégués". A l'origine, c'est pour y déposer les idées des élèves, mais en  l'ouvrant par au-dessus, sur le tas de petits mots des élèves, vous trouvez l'oeuf #43

#44 par … : Pour la première fois, vous osez monter à l'étage interdit. Celui des studios de vos professeurs. Dans le long couloir aux allures victoriennes, vous trouvez un sofa où certains de vos titulaires aiment s'asseoir pour discuter. En fouillant sur les côtés des coussins, vous trouvez l'oeuf #44

#45 par … : Dans la salle où se déroule le club d'échec, vous fouinez. Une rangée de pouf où vous asseoir à votre aise se trouve le long des fenêtre. Derrière le pouf violet se trouve l'oeuf #45

#46 par … : Vous osez pénétrer dans les cuisines, normalement accessibles uniquement au personnel. Dedans, vous pouvez voir un grand frigidaire où est stocké les légumes frais du jour. Une boite d'oeuf est visible, dedans se trouve l'oeuf #46

#47 par … : Dans la salle de classe A- 5, le club d'art se réunit. Des toiles sont affichées sur le chevalet au fond de la pièce. Derrière une peinture représentant la cour du manoir, accroché par une bande de ruban adhésif, vous trouvez l'oeuf #47.

#48 par … : En marchant le long des murs d'enceinte de l'école, vous remarquer une faille où un petit animal pourrait passer.  Face à cette faille se trouve un vieil arbre dont le centre s'est creusé pour former la cachette idéale d'oiseaux ou de rongeurs. On y regardant de plus près, vous pourrez y voir l'oeuf #48

#49 par … : Vous pénétrez dans la salle de la vie scolaire, à l'entrée de la pièce se trouve un comptoir où une secrétaire vous accueille habituellement avec un sourire. Sur celui-ci se trouve un porte-crayon sur lequel est indiqué "I love Mom". On peut voir poser dessus l'oeuf#49

#50 par … : Vous observez les casiers des élèves et remarquez un qui semble différent des autres. Sa porte est entrouverte, sur celle-ci vous pouvez remarquer un mot écrit en rouge "Open me". Vous êtes tenté et en ouvrant le casier, un grand nombre d'oeuf en plastique s'écroule à vos pieds. A vous d'y trouver l'oeuf #50


Merci, lors de votre premier post d'indiquer si vous jouez en solo ou binôme (genre, vous passez au bureau d'inscription quoi ♥️)

Aiji Watanabe
Messages : 197
Date d'inscription : 28/01/2018
Single Sexy Daddy
Aiji WatanabeSingle Sexy Daddy
Aiji & others Overdose de chocolat ! Les jeunes, ramenez moi des oeufs !
Chasse aux oeufs géantes !



T'étais de corvée chaperonnage aujourd'hui, privé d'un samedi tranquille. Non, aujourd'hui, on te demandait de garder les jeunes pendant qu'ils participaient à la chasse aux oeufs annuelles organisées par les Délégués. Et si tu voyais d'un mauvais oeil ce petit groupe de jeunes, au moins ils savaient organiser des événements.

Attendant que les élèves vadrouillent dans l'établissement pour chercher les oeufs, tu étais assis à une table de pique-nique, ta tasse de thé devant toi. Heureusement que c'était Lyanna qui devait s'occuper de Scotty, sinon il aurait voulu participer et devoir lui dire non ne te faisait pas vraiment plaisir. Halala, pour une fois que tu étais content qu'il était chez sa mère... tu n'allais pas râler tout de même ?

Tu observais donc les alentours, pour éviter le moindre dérapage tandis que tu pris une gorgée de ta boisson chaude. Un véritable délice ce mélange rose hibiscus. Tu adorais et ne comptais pas changer de si tôt de thé préféré.

" Allez les jeunes ! Allez vous inscrire ! " t'exclames-tu après le petit discours d'Ariana Ford, un sourire aux lèvres, espérant voir tout un tas de jeunes courir comme des enfants de 5 ans pour être les premiers à trouver les-dits oeufs.


Dernière édition par Aiji Watanabe le Lun 29 Oct - 19:40, édité 1 fois




blabla:
Aiji te cause en #336600
Anonymous
InvitéInvité
A nous les oeufs !


Météo agréable, Hayley s'était vêtue d'une tenue aux couleurs printanière pour l'occasion avec des fins bas blancs. Si sa tenue jaune avec des petites fleurs brunes la mettait en valeur, sa chevelure divisée en deux hautes couettes lui donnait, pour une fois, un visage suffisamment cute. Elle était assez fière d'elle d'ailleurs et était arrivée joyeuse pour participer à la chasse aux oeufs des Délégués. On lui avait fait savoir que celle-ci se déroulait chaque année et elle trouvait cela relativement cool. Et pourtant, malgré toute cette joie ressentie, elle n'arrivait pas à oublier le gage de Leopold. Elle se demandait comment il allait aujourd'hui et si il allait réellement le faire. Cela ne devait pas être évident pour lui cette journée. Elle se demandait même si il allait s'amuser tout court en voyant le temps s'écouler. Si elle le croisait, elle lui ferait un signe pour lui montrer qu'elle serait là pour lui !

Une fois les explications données par Ariana, elle se rappela que la veille avec Aisley, assise dans la salle commune, elles s'étaient dit qu'elles allaient se mettre en binôme pour cette chasse. La rouquine prit la direction du bureau d'inscription, signalant qu'elles joueraient ensemble. Le Délégué lui tendit une corde puis s'occupa de la personne suivante tandis que la rousse cherchait sa compère dans la foule. Une fois repérée, elle se dirigea vers cette dernière et lui montra la corde.

" Prête pour l'aventure ? Je sens qu'on va s'éclater !" s'exclama-t-elle joyeusement, un sourire aux lèvres.
Codage par Libella sur Graphiorum
Léonard De La Croix
Messages : 176
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Léonard avait une folle envie de découvrir chaque oeuf caché dans tout l'établissement. C'était la meilleure idée que les délégués avaient eu jusqu'ici. Pas que le truc d'écologie était naze ni que la fête d'Halloween avec les costumes l'était également, mais avoir un tel challenge était un pur délice. Il sentait son sang bouillir dans ses veines. L'adrénaline de la compétition l'excitait.

Il enfila ses baskets pour se préparer à courir - bien que depuis ce qu'il s'était passé dans la chapelle avec Leopold, il détestait ça - et sortit de sa chambre en trombe, prêt à s'accaparer tous les oeufs du campus.

Il arriva à l'endroit du rendez-vous, et s'avança vers le bureau des inscriptions, prêt à faire cette épreuve seul.




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

Anonymous
InvitéInvité
A la chasse.... aux ragots !

" Saluts les amis ! Aujourd'hui est un jour particulier ! C'est Pâques ! Et vous savez que j'adooooooore les fêtes ! Mais ce que vous savez pas, c'est que l'école organise une chasse aux oeufs ! Donc, je vous le dis, je vais passer un après-midi en or ! Je vous tiens au jus les loulous, photos et vidéos à l'appui !"

Je coupais la vidéo, la postais directement sur les réseaux, surexcitée par cette journée, frappant dans mes mains joyeusement tandis que je réflechissais à la tenue que j'allais porter. Ce n'était pas évident : sportive décontracte ou sportive harder, prête à tout pour tous les battre ? Oh oui, cette dernière solution me paraissait la plus appropriée ! Je n'allais pas donner une chance aux débutants. Un brassard de sport autour de la poitrine, un gilet autour de la taille s'il fait froid, un leging spécial jogging aux fesses, des chaussures à crampons et me voilà prête pour toute éventualité. J'attachais ma chevelure en une natte haute, découvrant complètement mon visage, ce qui l’embellissait encore plus. Une fois parée, je rejoignais le lieu de rencontre. Quelques clichés de la foule sur les réseaux et me voilà en train de marcher d'un pas gracieux et assuré en direction du bureau d'inscription. Et si au début j'envisageais de faire la course seule, en voyant le colocataire de Leopold Stern, une idée me vint à l'esprit. Je voulais en savoir plus sur lui, sur sa relation avec Stern et si possible... sur Stern lui-même. Un sourire aux lèvres, je m'approchais de lui, le pris par l'épaule et lançais un regard ravageur au Délégué.

" On est ensemble, April et Léonard. Vous nous passez la corde au cou ?" m'exclamai-je alors avec un rire joyeux tandis que je tendais ma main libre pour récupérer ladite corde. Puis j'emmenais mon comparse plus loin pour attacher nos chevilles ensemble.

" C'est plus amusant à deux, et tu avais l'air aussi seul que moi. J'espère que cela ne te gêne pas ?" demandai-je avec un ton légèrement timide, qui n'était pas dans mes habitudes en réalité. Déterminée, c'était plutôt mon tempérament en règle général.
©️ 2981 12289 0
Léonard De La Croix
Messages : 176
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Léonard était enfin devant la personne qui inscrivait les noms après avoir attendu plusieurs minutes derrière une foule de personnes, toutes prêtes à détrôner le Year 12 de sa plus grande qualité. Mais il était borné et fier : il allait gagner !

" Léonard De La Croix, je suis seu... "
" On est ensemble, April et Léonard. Vous nous passez la corde au cou ? "

Léonard se retourna vivement vers la fille au rire cristallin qui osa créer un contact physique avec lui. Il se figea sur place, l'observant avec des yeux de merlans fris, totalement paniqué. Pourquoi voulait-elle absolument être en binôme avec lui ? Quel était le but ? Elle n'avait quand même pas un crush sur lui, hein ? Hein ?
Il déglutit non sans difficulté avec une envie de fuir plus forte que la moyenne. Déjà que devant Anna Dawson, il avait ses jambes qui le suppliaient de courir très loin, alors en cet instant, ce n'était plus courir qui était nécessaire mais déménager.

Il aurait voulu de tout son corps protester contre cette décision, mais elle l'avait déjà emmené loin du centre d'inscription et elle l'avait déjà emprisonné avec elle avec cette fichue corde. Il inspira comme il put pour remplir ses poumons et surtout s'armer de courage. Pourquoi était-ce toujours des filles qui venaient lui taper la discute ?! Il n'avait pourtant pas une tête à accueillir tous les potins de la Terre, si ?

Cette journée, qui avait si bien commencé, tourna rapidement en Enfer.

" C'est plus amusant à deux, et tu avais l'air aussi seul que moi. J'espère que cela ne te gêne pas ? "

Léonard s'empêcha de la pousser pour qu'elle s'éloigne de lui à tout jamais. Déjà parce qu'il aurait une sacrée réputation après ça - c'était pas une Élite elle d'ailleurs ?! - et surtout parce qu'ils étaient de bordel d'attachés !
Par ailleurs... C'était une juste réflexion. Pourquoi toutes les Élites s'atteler à le martyriser en venant converser avec lui ? Déjà, Anna Dawson, puis April Withman... Avait-il un attrape-Élite ou quoi ? Que racontait Leopold à son sujet aux autres membres de sa secte, au juste ?

Léonard essaya tant bien que mal d'évacuer toute la panique qui avait envahi son corps et son mental pour lui répondre que, oui ça le gênait, qu'il avait envie de faire ce challenge seul à défaut de le faire avec Andrew, qu'il ne voulait jamais revoir sa tête de fille gâtée par papa maman et que son seul souhait était qu'elle dégage de sa vue tout de suite et à tout jamais.

" Non, bien sûr. Mais pourquoi tu as voulu te mettre avec moi au juste ? "

Je suis vraiment faible, putain, jura-t-il pensivement.

Il serra les poings et les dents, totalement impuissant face à cette situation qui le dépassait.




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

Leopold Stern
Messages : 190
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Chasse aux
oeufs de Pâques

et que le meilleur gagne !

Leopold était adossé à un arbre, dans une posture faussement nonchalante. S'il s'était montré plutôt confiant devant Hayley lors de leur… « rendez-vous », il n'en menait en réalité pas large, et encore moins maintenant, alors que l'heure de son humiliation publique approchait à grande vitesse.
Il y avait beaucoup réfléchi depuis, la nuit, le jour, en cours ou pendant qu'il mangeait... en fait non, il n'y avait pas « réfléchi » ; cette idée n'avait pas quitté son esprit depuis le jour où le roquet d'Ariana Ford, Julia Glend, avait débarqué dans les vestiaires masculins, explosant presque la porte et programmant une bombe qui, à coup sûr, atomiserait la réputation du Year 13.

Non, cette idée n'avait pas quitté son esprit. Il avait retourné le problème dans tous les sens, inlassablement, sans jamais y trouver une quelconque solution. Enfin, si… il avait bien une idée en tête, qui n'arrangerait en rien ses affaires, mais aurait au moins le mérite de préserver son ego. Mais tenter de sauver les meubles ainsi, en sachant pertinemment que tout était perdu, n'était-ce pas une ultime humiliation ? Il savait que le meilleur à faire était d'obéir aveuglément à Julia et d'espérer… d'espérer quoi ? Quelle solution y-avait-il, au final ? Même la façon de réfléchir de la déléguée était illogique, alors y chercher une solution n'avait pas de sens…

Enfin. Il ferma les yeux, tentant de calmer les battements de son cœur. Il avait vécu le pire du pire cette année, et ce « discours » en serait l'apogée. Ensuite, tout ne pourrait que mieux aller, non ?.. Il rouvrit les yeux, et envoya un message à Anna. Comme chaque année depuis la Year 10, Anna le tannait depuis des semaines pour savoir s'ils chasseraient les œufs ensemble, ce à quoi Leopold répondait la même chose : bien sûr qu'ils seraient ensemble. En même temps, il ne savait pas avec qui d'autre il aurait pu faire cela. Anna et lui, c'était si évident. Il s'était parfois demandé si le fait qu'il la supportait -pire, le fait qu'il avait besoin d'elle comme c'était le cas, même si c'était une des choses les plus difficiles qu'il avait eu à reconnaître ces derniers mois- n'était pas lié à des sentiments amoureux. Enfin, des sentiments amoureux par Leopold Stern, c'est à dire une tolérance plus que patiente à et une possessivité latente. Il n'avait pas eu de réponse à cette question, et c'était tant mieux. Cette chasse aux œufs serait la dernière qu'ils feraient ensemble, non seulement parce qu'ils quitteraient le lycée par la suite, mais aussi parce que dans les heures qui suivraient, Anna ne tolérerait plus sa présence. Il connaissait trop bien Anna pour se bercer d'illusions : elle n'accepterait pas de traîner avec un pseudo homo, et ce serait pire s'il devait lui expliquer pourquoi il avait eu ce gage.

C'est donc avec une sensation assez désagréable, à la fois douce et amère, qui piquait la gorge, qu'il reçut le message d'Anna, qui arriverait sous peu. Il sortit de l'ombre de l'arbre, et il se dirigea vers la foule des élèves désireux de participer à l’événement. Il fendit la foule sans vraiment s'en rendre compte, habitué aux passes-droits des Élites. Tant qu'il pouvait encore en profiter, il n'allait pas s'en priver..
@feat que du beau monde hampton academy, 21/04/2019, 14h05
Awful




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

Aisley FitzGerald
Messages : 9
Date d'inscription : 17/08/2018
Ice Knight
Je sors enfin avec Hayley, après avoir discuté... Longtemps avec elle? Ca doit faire quelque semaines qu'on s'entend bien. C'est con puisque tout est parti d'un vieux malentendu. Hayley, Aisley, Hayley, Aisley, Haysley, Eyley vous voyez? Je regardais un article sur le développement militaire de la Russie (qui craint...) quand quelqu'un (j'ai cru comprendre) m'appela. En fait ce n'était pas moi mais Hayley qu'on avait appelé. Comme une conne je me suis levée comme un soldat, pensant être appelée. Tout le monde dans la salle commune a rigolé et je n'avais rien compris. Le courant est passé plutôt bien suffisamment pour que je sois l'heureuse élue. Non, c'est juste pour participer à la chasse en binôme qui a lieu aujourd'hui.

Avant d'aller retrouver Hayley, fallait m'habiller. Jogging et survet' de sport c'est moche puis il fait beau dehors sans oublier que je peux m'habiller comme je veux aujourd'hui. La jupe blanche et la chemise sont de même couleur et le manteau long noir avec les petites lunettes de soleil pour la classe.

"C'est parti ! Plus qu'à trouver Hayley."

En arrivant le speech de présentation était déjà entamé, alors tant pis ! C'est une chasse d'œufs rien a du être annoncé d'important. J'imagine qu'il y aura du fairplay par-ci et de l'amusement par-là. Bon elle est où Hayley? On aura un duo sympathique de rousses j'imagine attachées par les jambes à se vautrer comme des abruties. Ah la voilà, elle n'a pas pu me rater vu ma taille.

"Hayley ! Je te cherchais !"

Ou pas...

"'Ley ! C'est pour moi la corde? Tu vas me tirer partout avec toi?"

Disais-je en ricanant.

"Si tu veux mon avis, on va bien s'éclater et la gueule au début."

Sur ce j'attache la corde à ma jambe avec un nœud assez costaud appris avec mon père. Je ne l'ai même pas attendue que je me relève et d'un pas assez franc, j'avance... en trainant Hayley. Mince, je suis vraiment pas douée.

"Ah ! Excuse-moi 'Ley... Je pense qu'il va falloir se fixer une certaine coordination. Que dis-tu d'un bon UNE-DEUX-UNE-DEUX-UNE-DEUX ça marche super avec mon père ! Sinon je pense qu'on pourrait se tenir le bras pour savoir comment bascule l'une et l'autre... Mais je t'assure que le UNE-DEUX est super efficace."

Mon petit doigt me dit que le UNE-DEUX-UNE-DEUX ne va pas aire long feu.


Dernière édition par Aisley FitzGerald le Mer 31 Oct - 3:26, édité 1 fois


Je veux un Lee Enfield...

Hampton Academy

FitzGerald
Aisley
14/01/2005
chambre : G-03.
classe : YEAR 10 - Art - Langue (FR) - Littérature - Chimie - Mathématiques
club(s) : Équitation - Baseball

Anonymous
InvitéInvité
A la chasse.... aux ragots !

Quel silence seigneur ! A croire qu'il va être dévoré par mes jolies quenottes. Non mon petit, je ne compte pas te manger, tu n'es pas du tout le genre de gars que j'aime. Ca manque de muscle tout ça, loin d'être intéressant pour ma personne. En me redressant, je le fixe quelques instants à sa demande avant d'arborer un sourire déterminé, légèrement effrayant.

" La gagne voyons, tu espérais quoi ? Il faut savoir choisir le bon coéquipier pour optimiser les chances de gagner." répliquai-je rapidement avant de regarder autour de moi. Des groupes s'étaient déjà mis en quête d'oeufs, c'était quelque peu gênant d'ailleurs. Je n'aimais pas partir dans les dernières, ni même au milieu. Secouant la tête, faisant virevolter ma natte de chaque côté de mon visage, je soupirais.

" Leopold m'a dit que t'es le roi des défis. Autant mettre à profit ce penchant." ajoutai-je alors. Je n'avais pas envie de lui préciser ce qui avait été dit, ou ce qu'Anna m'avait rapporté. Elle-même cherchait un moyen d'en savoir plus sur le jeune homme, et je n'étais pas peu fière de pouvoir lui apporter satisfaction. Espérons que je vais pouvoir tirer de nombreux vers de son nez. " Bon, jambes attachées en première, puis celles extérieures. Une....deux....une...deux... t'as compris le truc ?" déclarai-je alors pour qu'on trouve une stratégie de marche correcte, histoire de ne pas se retrouver à tirer l'un ou l'autre. Une petite tape sur l'épaule pour lui donner un peu de courage et je me mis en marche... espérant qu'il arrive à suivre la cadence le petit.


©️ 2981 12289 0
Anna Dawson
Messages : 23
Date d'inscription : 30/10/2018
Age : 18
The Queen
Anna DawsonThe Queen
eggs hunt
another excuse to be close to you
La plus belle et la plus imposante des Élites s'était drapé d'une robe légère à dentelle blanche, de collants fin couleur chair, de sneakers Adidas aux bords roses et une veste en cuir rose également. Elle s'était coiffé très sobrement, ayant simplement affirmé ses boucles et fixé sa coiffure. Elle s'arma d'un petit panier acheté exprès pour l'occasion et de son éternel sac à main dont elle ne se sépare jamais.
Elle prit le temps d'actualiser son fil Twitter et Facebook avant de poster un tweet.

Elle avait terriblement hâte de retrouver celui qu'elle convoitait depuis maintenant plusieurs années. Elle allait passer une journée entièrement à ses côtés, et cette simple nouvelle la réjouissait d'avance. Ce petit coup de coeur pour le beau et talentueux Leopold Stern était un secret enfoui dans son coeur depuis si longtemps... Personne n'était au courant de ce faible pour l'Élite joueur de baseball, pas même sa mère. Elle souhaitait garder ce secret pour elle seule, comme une petite égoïste. Il était au chaud au creux de sa poitrine, et même sous la torture elle ne parlerait pas.

Elle reçut un message de sa part, ce qui accéléra son rythme cardiaque et son excitation. Elle pressa le pas tout en lui répondant soigneusement, quitta le bâtiment où se trouvaient les chambres féminines et l'aperçut au loin, adossé contre un arbre tel qu'il lui avait promis. Ainsi, il avait l'air absolument exquis. Un parfait futur homme d'affaire richissime et aimant.
Elle le vit se pencher sur son smartphone alors qu'il se dirigeait dans la file d'attente. Elle se permit un énième SMS.

Elle ne put s'empêcher de lever le bras et de lui faire signe, bien qu'elle soit à à peine vingt mètres de lui tout en l'interpellant :

« Leoooooo ! »

Elle s'installa à côté de lui, toute fière de l'avoir trouvé, les yeux pétillants et la bouche souriante, colorée dans un rouge ravageur. Elle papillonna et commença la conversation :

« Dis-moi, tu es prévoyant ! Enfin bon, on peut passer devant tout le monde, on est des Élites je te le rappelle. »

Aussitôt dit, aussitôt fait : elle attrapa le bras de Leopold et l'extirpa hors de la foule, tout en se dirigeant vers le bureau d'inscription, passant devant tout le monde. Elle prononça leurs deux noms en glissant un clin d'oeil à la personne en charge de les noter avant de prendre une corde et de partir sur le côté, tout en la donnant à Leopold pour qu'il puisse la nouer entre les chevilles du probable futur couple.

« C'est infiniment plus rapide, n'est-ce pas ? Héhé ! »





Hampton Academy

Dawson
Anna
25/12/2000
chambre : G-04
classe : YEAR 13 - MATHS - SCI. - SOCIO. - ÉCO.
club(s) : Danse, Musique

Anonymous
InvitéInvité
A nous les oeufs !


Hayley ricana à la remarque sur la corde. Elle voyait plutôt la vision inverse où son amie allait la tirer partout. Vu sa taille et sa force, il y avait plus de chance que cela se passe comme ça. Elle laissa la jeune fille les attacher ensemble tandis qu'elle prit la parole.

" A mon avis aussi. Espérons qu'on ne tombera pas plus de trois fois."

Et de fait, à peine fut-elles liées que Eisley se mit à marcher alors que Hayley ne s'y attendait pas. Elle manqua de tomber sur son fessier tandis que sa jambe gauche suivait le mouvement de la seconde rouquine. Un rire explosa des entrailles de la plus petite, rire franc et sans doute lié au stress ressenti quelques secondes auparavant. Elle hocha la tête tout en prenant le bras de sa comparse quant au UN DEUX. Une fois qu'elles auraient le rythme, tout irait mieux. Elle reprit son calme assez rapidement avant de se décider à se mettre en mouvement. Il fallait surtout être concentrée, histoire de ne plus faire de faux pas et réussir à avancer suffisamment pour gagner la course. Hayley se sentait d'humeur vainqueur et n'accepterait que difficilement la défaite. Soyez prêts les autres, elle se réveillait enfin !

" T'es sacrément forte toi hein ! "  s'exclama Hayley alors qu'elle suivant le mouvement, un.... deux.... un...deux et Hayley arrivait enfin à suivre la jeune femme. " Tu veux commencer par chercher de quel côté ? " demanda-t-elle alors, espérant commencer dans les environs pour s'habituer avant de traverser les escaliers et couloirs... " Personnellement, je serais chaude qu'on cherche près des douves, je suis sûre qu'on trouvera quelque chose là-bas ! " proposa-t-elle finalement, un sourire aux lèvres. Surtout, ce n'était pas bien loin et il y avait pas mal de cachettes possibles autour de celles-ci, une pierre deux coups. Les jeunes filles pourraient ainsi prendre le temps de s'habituer l'une à l'autre et il y aurait plus tard moins de risque d'accident.


Codage par Libella sur Graphiorum
Léonard De La Croix
Messages : 176
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
Il ne savait pas comment se dépêtrer de cette situation totalement improbable. Il savait qu'elle faisait de l'équitation... Et c'était à peu près tout ce qu'il pouvait dire sur elle, en plus qu'elle faisait partie des Élites.
Il inspira une seconde fois, prêt à faire face à une journée qui s'annonçait catastrophique.

"La gagne voyons, tu espérais quoi ? Il faut savoir choisir le bon coéquipier pour optimiser les chances de gagner."

Léonard plissa les yeux, comme s'il tentait de comprendre comment elle pouvait être sûre d'avoir fait le bon choix en l'ayant choisi lui. Il glissa ses mains sur son pantalon pour essuyer la transpiration qui en venait et déglutit.
Il lança un vague :

" Ouais... "
" Leopold m'a dit que t'es le roi des défis. Autant mettre à profit ce penchant. "

Bordel, pile ce que je pensais. Quelle enflure ! J'espère qu'il lui en a pas trop dit, sinon je le castre., pensa-t-il en râlant.

Léonard continua de tenter de calmer sa respiration. Ce qu'elle n'aida pas en lui tapotant l'épaule. Elle lui avait expliqué tout le bordel pour se coordonner, mais il se contenta de suivre ses mouvements. Ce n'était pas très difficile finalement. Sauf que leurs pieds étaient en contact. Et ils allaient le rester jusqu'à la fin.
Léonard leva les yeux au ciel en suppliant les Dieux de le délivrer de cette prison. Bien qu'il ne soit pas croyant... Et puis, honnêtement, si les Dieux existaient, Léonard doutait sérieusement de leur gentillesse après qu'il ait saccagé la chapelle.
Il soupira :

" Et... Que t'a dit Leopold exactement ? " Eut-il dit après avoir commencé à marcher tout doucement.




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

Anonymous
InvitéInvité
A la chasse.... aux ragots !

Décidément, il a l'air bien perturbé le petit. J'espère que cela ne durera pas, j'ai besoin d'un partenaire au top de sa forme et non un qui a besoin qu'on le tienne par la main. Certes, j'avais déjà mon pied attaché à lui mais tout de même, m'en demandait plus .... c'était inenvisageable. En l'entendant réagir sur le nom de Leopold, je ne pus m'empêcher de sourire joyeusement tout en secouant la main comme pour faire passer du vent devant nous.

" Rien de bien important ne t'en fais pas. Si tu as des secrets, il les a sans doute bien garder pour lui. Mystérieux notre petit Leopold." ricanai-je alors, avant de faire accélérer un peu le pas. Je nous trouvais trop lent par rapport à d'autres binômes. Poussant un soupir légèrement agacée, je lui lançai un regard circonspect.

" Mais nous ne sommes pas là pour discuter des conversations que j'ai avec lui non ? Alors à moins que tu aies des choses croustillantes à dire à son sujet, autant se concentrer sur ce grand défi qu'est la chasse aux oeufs ! Dis-moi, tu penses qu'on devrait commencer par chercher ?" m'exclamai-je alors tout en jetant un regard autour de moi. Sans doute y en avait-il autour de ce parc mais où ? Dans les arbres ? dans un trou de lapin ? Je me le demande bien ! Dans tous les cas, j'espère tout de même secrètement qu'il va me donner quelques infos, sur lui ou Leopold. S'il pensait que mon objectif principal était de gagner la chasse aux oeufs, il se trompait. Certes, ce serait évidemment un plus, mais c'était surtout en savoir plus qui était le premier but de ma manoeuvre et mon esprit diabolique tapotait déjà des mains à l'idée de soutirer des vers de son nez.


©️ 2981 12289 0
Leopold Stern
Messages : 190
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Chasse aux
oeufs de Pâques

et que le meilleur gagne !

Leopold ne prit même pas la peine de se retourner lorsqu'il entendit Anna écorcher son prénom, quelques mètres derrière lui. Il s'arrêta dans sa progression et soupira tout en levant les yeux au ciel, plus par habitude que par réelle exaspération. Il était habitué à ce schéma depuis des années : lui qui prenait de l'avance, Anna qui l'interpellait, lui qui devait l'attendre pour qu'au final, ils pressent le pas de concert.
Et effectivement, dès qu'elle l'eut rejoint, Anna le saisit par le bras -heureusement, Leopold put se servir de la difficulté de leur avancée en plein milieu de la foule pour se détacher d'elle- et le traîna devant le bureau d'inscription, le tout en papillonnant des cils et en lançant des sourires éclatants aux quelques râleurs qui osèrent lever le ton. Elle clama leurs noms haut et fort, comme une formule magique ou une marque de luxe. Toujours silencieux, il regardait Anna les mener à la baguette. Comme d'habitude. C'était plus fort qu'elle, ça, vouloir contrôler, diriger, imposer, s'imposer. Il se contenta de sourire en pensant à cela : ils se ressemblaient au moins là-dessus. Leopold le faisait plus sournoisement, mais au final, il avait le même désir de domination sur son environnement que la jeune femme, et, sachant cela, il était assez étonnant qu'ils s'entendent aussi bien.

Elle lui tendit la corde pour qu'il attache leurs chevilles, et il la prit sans faire un commentaire. Il n'avait pas trop envie de parler, et elle le faisait bien assez pour deux. Lorsqu'il mit un genou à terre pour nouer la corde, son regard fut attiré par un couple des plus… atypiques. Léonard De La Croix, rouge comme une écrevisse, à qui semblait être attachée… April Withman ?! Le gamin et la bimbo ? Ensemble ? Mais qu'est-ce-que toutes les Élites avaient avec ce type ?
Sa popularité lui venait des consonances françaises de son nom de famille, Leopold ne voyait que cela pour expliquer sa popularité auprès de la gente féminine huppée. Enfin, que ça si on mettait de côté les cheveux blonds brillants, les yeux verts et le sourire éclatant. Mouais. Au final, c'était peut-être logique ?

Il resta quelques instants sans bouger, les mains autour de sa cheville, sans nouer la corde et ainsi se lier définitivement -en tout cas, pour la durée de la chasse aux œufs- à Anna Dawson. Il secoua la tête et inspira, se reconcentrant sur sa tâche. Il hésita à en parler à Nana, histoire de savoir si elle savait de quoi il en retournait, mais il se ravisa. Il allait « se déclarer » à ce sombre abruti à la fin de l'après-midi… Pas la peine d'attirer l'attention de Nana sur lui dès maintenant.

Lorsqu'il se redressa finalement, satisfait de son nœud, il resta quelques instants les yeux dans le vague, fixant Anna d'un air… perdu. Si tout s'était bien passé, il aurait sûrement fini avec elle. Amoureux ou pas, c'était la suite logique, non ? Ils étaient… proches. Amis, sûrement. Oui, c'est ça, amis. Ils étaient jeunes, riches, intelligents, de la classe supérieure. Il aurait sûrement travaillé dans la finance et elle aurait tenu son cabinet d'avocat familial. Ils auraient peut-être même eu des enfants ? Ç'aurait été logique, en tout cas. Enfants nés d'un couple apparemment parfait, à défaut d'être tout à fait amoureux. Enfants qui eux-mêmes seraient allés à la Hampton. Enfants qui eux-mêmes… Ç'aurait été la boucle parfaite.

Si seulement tout s'était bien passé… Genre, si son père n'avait pas dilapidé tout leur argent. Genre, s'il n'avait pas foiré ce putain de gage d'Halloween… Genre, si tout s'était passé normalement ! Il se serait marié avec Anna Dawson, putain !

Et en même temps… si tout s'était passé normalement… que se serait-il passé plus tard ? Aurait-il fini comme son père ? Autoritaire, acculé, dépressif ? Seul dans son château d'or, avec sa princesse de conte de fées ?

Il secoua de nouveau la tête. Il. Ne. Pouvait. Pas. Corriger. Ce. Qui. S'était. Passé.
Il était temps d'assumer ses erreurs, ses mensonges, ses coups bas, ses manigances. Il était temps de payer l'addition.
Mais avant, il devait finir la pièce « Leopold Roi » en beauté. Et finir cette pièce à laquelle il ne croyait plus, à laquelle les Délégués ne croyait plus, à laquelle Léonard ne croyait plus, impliquait de passer une bonne dernière après-midi avec son insupportable amie, qui était peut-être la dernière personne à vouloir croire désespérément à cette farce tragique.

Il lui sourit alors, et, d'un ton presque moqueur, il la pressa : « Bon, qu'est-ce-qu'on attend au juste ? »
@feat que du beau monde hampton academy, 21/04/2019, 14h15
Awful


Dernière édition par Leopold Stern le Sam 10 Nov - 22:35, édité 1 fois



Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

Léonard De La Croix
Messages : 176
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
" Rien de bien important ne t'en fais pas. Si tu as des secrets, il les a sans doute bien garder pour lui. Mystérieux notre petit Leopold."

Léonard n'était pas très convaincu, mais il allait s'en contenter. Il n'avait pas envie d'harceler une nouvelle fois son colocataire, bien qu'il avait très envie d'en savoir plus. Donc il fallait harceler Leopold.
Il souffla, à la fois pour relâcher la pression mais aussi pour signifier qu'il en avait assez de lui-même. Il avait un gros problème avec son coloc, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

" Mais nous ne sommes pas là pour discuter des conversations que j'ai avec lui non ? Alors à moins que tu aies des choses croustillantes à dire à son sujet, autant se concentrer sur ce grand défi qu'est la chasse aux oeufs ! Dis-moi, tu penses qu'on devrait commencer par chercher ?"

Il se retint de dire que c'était elle qui avait commencé à parler de lui. Et bien évidemment qu'il avait des choses croustillantes à son sujet, mais il n'avait pas très envie de ça parvienne à ses oreilles. Vu comment elle abordait le sujet et à quel point elle était sur son smartphone, elle devait être une vraie croqueuse de rumeurs.
Il pressa le pas en même temps qu'elle.

" On devrait aller dans les endroits logiques. Et accessibles à tous. Genre, la bibliothèque ou les salles communes. Ca m'étonnerait qu'ils aient mis des oeufs dans les chambres ou dortoirs. "

Il la laissa décider de où ils iraient. De toute façon, sa langue était totalement liée face à une fille.




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

Anna Dawson
Messages : 23
Date d'inscription : 30/10/2018
Age : 18
The Queen
Anna DawsonThe Queen
eggs hunt
another excuse to be close to you
Les mains sur les hanches, elle sentit les doigts attentifs de Leopold sur sa cheville. Elle ne montra rien de son excitation, les yeux voyageant parmi la populace. Elle le trouva cependant assez long, surtout qu'il resta un petit moment au sol.
Elle se mit alors à le regarder, et elle le trouva le genou à terre, les yeux dans le vague. Elle allait lui faire une tape sur l'épaule pour le réveiller mais il se leva à cet instant précis. Elle accueillit son sourire par l'un de ses plus beaux, qu'elle ne faisait qu'à lui. La bouche totalement offerte à la sienne. Il n'avait qu'à l'embrasser pour que ce rictus ait un sens.

« Bon, qu'est-ce-qu'on attend au juste ? »

Elle se mit à rire bruyamment, pour que tout le monde puisse les voir attachés l'un à l'autre, mais aussi pour qu'il puisse vraiment s'attarder sur elle.
Elle balança ses cheveux en arrière, le regard langoureux.

« Vu que tu avais un genou à terre, ta demande en mariage ? »

Elle rit de nouveau, mais à l'écoute de sa réaction. Elle ouvrit les yeux, prête à enregistrer chaque geste et parole qui allait ressortir de cet homme si délicieux.
Elle balaya l'air de la main, comme si finalement sa question n'avait pas d'importance.

« C'est pas la sortie la plus intéressante de la Terre, mais je suis certaine que tu réussiras à la rendre attractive ! Bon, on va d'abord dans les endroits reculés, tout le monde va se ruer vers les lieux évidents. Genre, hum... Le sous-sol ! »

Elle se mit à avancer, sans vraiment attendre que Leopold réagisse. Elle observa la foule, prête à être totalement seule avec celui qui était si spécial.





Hampton Academy

Dawson
Anna
25/12/2000
chambre : G-04
classe : YEAR 13 - MATHS - SCI. - SOCIO. - ÉCO.
club(s) : Danse, Musique

Leopold Stern
Messages : 190
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Chasse aux
oeufs de Pâques

et que le meilleur gagne !

La réponse spontanée, fraîche, pleine de sous-entendus d'Anna plongea Leopold dans une brève incompréhension. Lisait-elle dans ses pensées ? Était-elle sérieuse en parlant de mariage ? Que fallait-il qu'il réponde ? Devait-il se mettre en couple avec elle maintenant pour espérer la contenter ? Cela suffirait-il aux Délégués ? Sûrement pas. Pas du tout, même.

Il choisit de répondre à côté, le sourire aux lèvres, comme à chaque fois qu'Anna lui posait une question. Mine de rien, elle ne le faisait pas si souvent que ça, meublant très bien toute seule le temps qu'ils passaient ensemble. Mais, même si c'était rare, elle réussissait presque toujours l'exploit d'être un peu trop intrusive pour espérer un quelconque sérieux, ou une quelconque sincérité dans les réponses de Leopold.

« Jamais je ne ferai l'erreur de me mettre en position d'infériorité pour te demander quoi que ce soit, Nana. »

Elle ne rit pas, elle ne commenta pas. Elle chassa simplement sa réponse d'un geste de la main, comme toujours. À vrai dire, Leopold n'en attendait rien d'autre. C'était elle, elle et elle. C'était aussi et surtout comme ça qu'ils fonctionnaient. Finalement, leur amitié était logique. Leopold se cachait, dissimulait ses ambitions et sa réalité, ses craintes et ses opinions derrière la caricature ambulante et ô combien séduisante qu'était Anna Dawson.

Son sourire s'estompa néanmoins lorsque sa… compagne ? Camarade ? Bref, lorsque Nana lui suggéra de commencer les fouilles par le sous-sol. Enfin, lui suggéra… plutôt, lui imposa. D'ailleurs, elle avait commencé à marcher en direction de l'escalier qui y menait, et elle ne sembla pas prêter attention à la réticence de Leopold.

« Heu… Le sous-sol, genre, la chapelle ? Ça n'a pas été saccagé réellement ? Tu crois vraiment qu'on y trouvera quoi que ce soit ? On ne devrait pas plutôt... »

Et puis zut. C'était peine perdue, il le savait bien. Il ne lui restait plus qu'à se traîner à côté de Nana en essayant d'être le plus synchronisé possible avec elle, histoire de ne pas la heurter.
@feat que du beau monde hampton academy, 21/04/2019, 14h20
Awful




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

Anonymous
InvitéInvité
A la chasse.... aux ragots !

Aucune réponse quant à ma proposition qu'il me balance des potins sur Leopold, quel dommage ! Mais ce n'est rien, j'aurai ce que je désire, qu'importe ce qu'il peut penser ! Il ne connait pas la grande April Withmann Détective privé à ses heures perdues ! Je lui fais un sourire tout en suivant le pas de Léonard.

" Justement, connaissant les Délégués, ils seraient capables de cacher des oeufs jusque dans les chaussettes des élèves pour ne pas nous faciliter la vie !" m'exclamai-je alors avant de rire, son mélodieux sortant d'entre mes lèvres de la manière la plus naturelle possible. " Mais commençons par la bibliothèque ! Je suis certaine qu'on en trouvera là-bas, au milieu de touuus les livres ! " proposai-je tandis que je nous dirigeais vers cette dernière, jetant de temps à autre un regard en direction du blondinet. Tout de même, il a pas l'air très heureux de pouvoir faire une course avec une Elite. Il pourrait me remercier de faire un tel honneur à sa personne.

" Hé ! T'as l'air vachement mal à l'aise. Quelque chose te gêne ?" questionnai-je finalement, après plusieurs secondes de silence. J'aurai peut-être dû le prévenir que je suis une pipelette invétérée. M'enfin, il le comprendra bien vite de toute façon et je ne compte pas laisser des blancs trop gros entre nous. " T'as pas envie d'en profiter pour faire un peu connaissance ? Je dois t'avouer que je suis curieuse à ton sujet." ajoutai-je un demi-sourire aux lèvres. Le plan Mangouste était lancé, j'étais prête à lui soutirer la moindre information.

©️ 2981 12289 0
Viktor Franic
Messages : 47
Date d'inscription : 26/06/2018
Age : 16
Localisation : Hampton Academy
Zoologue narquois
Viktor FranicZoologue narquois
 Viktor marchait les couloirs de l'Académie. Simplement, sans plus. Il ne comprenait pas vraiment ce qu'il faisait ici, ou plutôt si: Il "participait" à une chasse aux œufs. Je met bien entendu des guillemets au "participait" car il ne comptait pas forcement trouver les œufs volontairement; il  laissait papillonner la chance alors qu'il gambadait avec sa désinvolture habituelle dans ce dédale de couloirs qu'était le bâtiment principal. Il appréciait cette douce solitude qui l'entourait, il n'était pas vraiment un animal sociable comme ses congénères à l'instinct grégaire mais un électron libre lâche dans un univers qui lui était étranger...
 

Non pas que cela lui déplu lors de son arrivée, Viktor est d'un naturel tout à fait curieux, d'autant plus qu'en plusieurs mois de scolarité, il s'est familiarisé avec les lieux. Papillonner dans les couloirs l'amusait: ou plutôt, le mettait dans de bonnes conditions psychologiques. Il se sentait vraiment bien dans ce silence pesant alors que la lumière du soleil passant par les fenêtres donnait une atmosphère douce à une quête vide de sens à ses yeux. Il se mit alors à chantonner, non sans justesse, quelques chants de sa patrie natale, chose qu'il ne fait bien entendu jamais en compagnie de ses comparses.



"La vie.....c'est bien"
-Vlad Vladimirovitch Vladorov, philosophe français.

Hampton Academy

nom de famille
FRANIC
09/05/2002
chambre : B05.
classe : YEAR 12 - Histoire/Geographie - Sociologie - Economie - Langues
club(s) : Echecs

Anna Dawson
Messages : 23
Date d'inscription : 30/10/2018
Age : 18
The Queen
Anna DawsonThe Queen
eggs hunt
another excuse to be close to you
Elle avait ri après lui avoir affirmé haut et fort qu'elle attendait une demande en mariage, comme si elle se moquait d'elle même, alors qu'en réalité elle était à l'écoute de toute réaction.

« Jamais je ne ferai l'erreur de me mettre en position d'infériorité pour te demander quoi que ce soit, Nana. »

Elle balaya l'air d'un geste de la main. Geste totalement contradictoire avec la boule qui se formait dans son ventre et l'excitation amoureuse qui faisait la fête dans sa tête. Elle avait envie de sauter partout. Il n'avait pas dit : "Non". Il n'avait pas dit :"Non" !

C'était dans cet état d'esprit qu'elle décida d'aller au sous-sol, lieu parfait pour se retrouver seule avec lui.

« Heu… Le sous-sol, genre, la chapelle ? Ça n'a pas été saccagé réellement ? Tu crois vraiment qu'on y trouvera quoi que ce soit ? On ne devrait pas plutôt... »

Elle se retourna vers lui, s'arrêtant soudainement dans sa marche, un sourcil haussé et un air interrogé sur son visage. Pourquoi était-il à ce point réticent à aller au sous-sol ? Il y avait fait quelque chose d'interdit avec une autre fille ? C'était son rendez-vous habituel avec une Élite concurrente ? Il avait peur du noir ? Des araignées ?
Un milliard de questions traversa son esprit, ses lèvres brûlaient d'envie de l'assommer sous le poids de ses interrogations.
Il était hors de question qu'il se passe quoique ce soit avec une autre gonzesse. Même avec une Déléguée.

« On a peur du noir et des insectes, Leo ? Si c'est le cas, ne t'en fais pas, je serais là pour te protéger ! »

Un éclat de rire s'échappa de sa gorge. Cependant, ce n'était en rien un vrai rire. Elle ne supportait pas d'être dans le flou.
Sa réponse l'intéressait tellement qu'elle ne prit même pas la peine de continuer sa marche.
Et finalement, elle craqua. Elle se pencha doucement vers lui, avant de lui lancer un clin d’œil qui se voulait intime mais qui était réellement forcé :

« Ou alors tu as eu des rencards avec tes conquêtes ? Et ne joue pas à la vierge effarouchée avec moi, je sais que tu es trèèèèèèès demandé, mon cher Leo ! On discute beaucoup entre filles des mecs... »





Hampton Academy

Dawson
Anna
25/12/2000
chambre : G-04
classe : YEAR 13 - MATHS - SCI. - SOCIO. - ÉCO.
club(s) : Danse, Musique

Leopold Stern
Messages : 190
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Chasse aux
oeufs de Pâques

et que le meilleur gagne !

Et merde.

Voilà qu'Anna s'arrêtait en plein milieu de sa progression, le forçant lui aussi à stopper sa marche. Il paraissait bien trop louche ! À tous les coups, elle allait l'hypnotiser, lire ses pensées, apprendre pourquoi il ne voulait pas plus que ça aller dans la chapelle, l'obliger à tout coucher par écrit et le rapporter aux Délégués, et s'en serait définitivement fini de lui ! Enfin, encore plus fini.
Ou alors, elle se contenterait de faire une blague qui le traiterait à demi-mot de trouillard et elle finirait en éclatant de rire.

C'est le choix qu'elle fit, et Leopold laissa échapper un léger soupir de soulagement.
Il déglutit, ferma les yeux, et lui répondit d'une voix qui se voulait assurée et enjouée.

« C'est très gentil de ta part, Nana, mais ça ne sera pas nécessaire. »

Il conclut sa tirade par un sourire, qui fit place à une moue de surprise lorsqu'il vit Anna lui faire un clin d’œil appuyé, avant de se rapprocher très, très dangereusement de lui pour lui chuchoter quelque chose à l'oreille. Mayday, mayday !
C'est donc d'une voix suave, pressante et, pour être honnête, tout à fait effrayante, qu'elle s'adressa à lui, quelques centimètres à peine séparant ses lèvres pulpeuses de l'oreille de Leopold. Celui-ci ne put d'ailleurs s'empêcher de frémir de gêne -et peut-être aussi de peur ?- lorsque son cerveau compris toutes les insinuations de ses propos, et la glaçante vérité qui se dissimulait derrière ceux-ci sans même qu'Anna soit au courant.

Dans un peu moins de deux heures, il se serait « déclaré » à l'autre abruti. Dans un peu moins de deux heures, si l'autre choisissait de répondre positivement à cette mascarade, il pourrait réellement dire qu'il avait eu rendez-vous avec quelqu'un dans cette chapelle, et cette seule idée le dégoûtait au plus haut point.

Il se détourna d'elle, les joues brûlantes de honte et de peur. Il dévia également son regard, espérant qu'elle ne le verrait pas, et, commençant à tirer sur la corde avec son pied comme pour l'enjoindre à avancer, il lui répondit d'une voix tremblante, presque précipitée, qu'il n'arrivait pas à maîtriser.

« Pfff… n'importe quoi, tu te fais des idées… Tu sais qu'il n'y a… enfin, bref. Arrête de t'imaginer des trucs sans cesse juste parce que tes potes passent leurs journées à dégoiser sur tout le monde. »

Il réussit finalement à la faire avancer de nouveau à ses côtés, et, alors qu'il cherchait désespérément comment changer de sujet, comment faire revenir la chasse aux œufs dans leur conversation, le prénom qu'il ne voulait surtout pas prononcer franchit ses lèvres.

« Léonard… Je veux dire, ça avance avec Léonard ? Tu m'en parles trop souvent pour qu'il te laisse insensible ! Mais fais gaffe, je crois qu'April est aussi dessus, elle va te le piquer avant que tu n'aies eu le temps de tenter quoi que ce soit ! »

Oh, Seigneur, tuez-moi.
Il venait littéralement de tout rater. Comment... lui expliquer après... qu'il avait dû se déclarer à lui ? Il était vraiment en train d'orienter Anna vers le mec qu'il était supposé aimer ? Mais quel abruti de haut vol...
@feat que du beau monde hampton academy, 21/04/2019, 14h30
Awful




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

Léonard De La Croix
Messages : 176
Date d'inscription : 03/02/2018
Age : 16
Gamin têtu et fourbe
Léonard De La CroixGamin têtu et fourbe
" Justement, connaissant les Délégués, ils seraient capables de cacher des oeufs jusque dans les chaussettes des élèves pour ne pas nous faciliter la vie !"

Il ne savait pas comment réagir. Tout ce qu'il savait, c'était que ses jambes demandaient le divorce avec le haut de son corps, et que son cerveau s'éteignait à chaque fois qu'elle parlait. Ou si ce n'était pas son cerveau qui avait décidé de faire la technique de l'autruche, c'était sa langue qui restait coincée dans le fond de sa bouche.

" Mais commençons par la bibliothèque ! Je suis certaine qu'on en trouvera là-bas, au milieu de touuus les livres ! "

Bon, au moins elle était d'accord avec lui : ils devaient commencer par la bibliothèque. Du moment qu'elle ne posait pas plus de questions sur lui ou son coloc, c'était tout bénéf. Il n'avait pas envie de faire l'entremetteur entre elle et lui. C'était pas son rôle de faire le messager des filles qui mouillaient leur culotte en voyant un beau mec.

" Hé ! T'as l'air vachement mal à l'aise. Quelque chose te gêne ?"

Son regard vif se posa sur la fille. Comment réagir à une telle question ? La franchise ? "Oui, tu me gênes. J'ai toujours eu une peur bleue des filles, me demande pas pourquoi, même moi je sais pas. Alors si en plus nos pieds sont en contact et que tu parles de ta vie H24, t'étonnes pas que je ne dises pas grand chose.". Ou alors, faire la victime ? "Non non, je suis juste fatigué."
La deuxième solution semble être la plus judicieuse.

" T'as pas envie d'en profiter pour faire un peu connaissance ? Je dois t'avouer que je suis curieuse à ton sujet."

A force de réfléchir, il n'avait pas eu le temps de répondre. Tant mieux, déjà que son corps avait du mal à produire de la salive, si en plus il devait parler, il devrait boire toutes les cinq minutes pour avoir une conversation décente.
Tout ce qu'il répondit était :

" Va pour la bibliothèque. "

Il pressa le pas, ayant activé son mode de chasse pour oublier qu'il était accompagné d'une jeune demoiselle.
Finalement, il ne sut pas si elle lui avait adressé la parole pendant le temps qu'ils se dirigeaient vers la bibliothèque, mais il ne l'avait pas entendue.

Il s'approcha de plusieurs livres et trouva avec stupeur un oeuf. Le neuf s'il en croyait le numéro marqué dessus. Il était entre deux livres du rayon "Histoire européenne" traitant des années 1400-1800, sur l'étagère du bas. [Avatar de Rin]

Il se retourna vers elle, les yeux pétillants et un large sourire éclatant et rayonnant sur le visage, puis s'exclama :

" On en a un ! "

[1 oeuf trouvé]




Merci mon Leo ♥️

Ma carte étudiante:
Hampton Academy

de la croix
Léonard, John
15/05/2002
chambre : B-01


classe : YEAR 12 - lang. : fran. - maths - H/G - litt.
club(s) :  équitation




Ancienne signature par Leo, toujours ♥️

Anna Dawson
Messages : 23
Date d'inscription : 30/10/2018
Age : 18
The Queen
Anna DawsonThe Queen
eggs hunt
another excuse to be close to you
Son coeur se serra. Il venait de détourner le regard, et ses joues venaient de rougir. Oh non... Il n'avait pas dit :"Non" juste par amitié... Il était déjà avec quelqu'un... Oh non, oh non...
Elle ne laissa rien transparaître de sa panique, mais tout son corps se tordait de douleur. Elle qui l'aimait pendant tant d'années, elle s'était faite doublée par une débile dont elle ne connaissait même pas l'identité. Elle aurait du se déclarer bien plus tôt...

Elle serra les poings et afficha un sourire désormais figé et crispé. Elle voulait paraître amicale, mais elle n'y arrivait pas. Heureusement qu'il ne la regardait pas...

« Pfff… n'importe quoi, tu te fais des idées… Tu sais qu'il n'y a… enfin, bref. Arrête de t'imaginer des trucs sans cesse juste parce que tes potes passent leurs journées à dégoiser sur tout le monde. »

Il n'était pas assuré. Il ne la rassurait pas. Elle avait envie de crier :"Qu'il n'y ait pas quoi, Leopold Stern ? Non, je ne sais pas !" Et c'était bien les mots qui allaient franchir ses lèvres s'il n'avait pas commencé à marcher à nouveau.
Elle s'indigna presque de ce mouvement. Comment pouvait-il penser à la chasse aux oeufs alors qu'elle n'avait pas envie d'avancer ? Elle ralentit le pas, le forçant presque à s'arrêter de nouveau. Quand elle décidait qu'ils n'avançaient plus, ils n'avançaient plus.

« Léonard… Je veux dire, ça avance avec Léonard ? Tu m'en parles trop souvent pour qu'il te laisse insensible ! Mais fais gaffe, je crois qu'April est aussi dessus, elle va te le piquer avant que tu n'aies eu le temps de tenter quoi que ce soit ! »

Soudain, elle comprit. Tout devint limpide. Il pensait qu'elle était à fond sur le français, c'était pour ça qu'il se permettait de voir d'autres filles.
Elle ne savait pas comment elle devait le jouer, alors elle accéléra le pas de nouveau. Elle resta silencieuse, comme si elle venait d'être contrariée. Léoneurde... Enfin, Léonard. Le garçon qui lui avait tenu tête. C'était vrai qu'il était mignon avec ses cheveux blonds pas coiffés et sa bouille de bébé, mais elle préférait les bruns. Et puis, il n'était pas un Élite, le petit blondinet. Surtout qu'il avait un an de moins qu'elle. Bref, beaucoup de points négatifs pour peu de points positifs. Heureusement, ils étaient tous physique.

« C'est pas le sujet, Leo. On parlera de moi après qu'on ait parlé de toi. C'est qui, alors, cette fille ? Me dis pas que tes joues sont rouges pour une autre raison ! Promis, je dirai rien ! »

Comme si elle allait lâcher l'affaire si rapidement. Elle en dirait plus sur Léoneu... Léonard plus tard. D'abord, elle devait être rassasiée.





Hampton Academy

Dawson
Anna
25/12/2000
chambre : G-04
classe : YEAR 13 - MATHS - SCI. - SOCIO. - ÉCO.
club(s) : Danse, Musique

Leopold Stern
Messages : 190
Date d'inscription : 28/01/2018
Localisation : Hampton Academy
Misanthrope moderne
Leopold SternMisanthrope moderne

Chasse aux
oeufs de Pâques

et que le meilleur gagne !

Elle ne voulait pas répondre. Ils en parleraient « après », qu'elle disait. Donc il avait vu juste ? Il y avait bien quelque chose entre elle et Léonard ? Leopold ne savait pas du tout comment le prendre, et si Anna n'avait pas de nouveau vissé son pied au sol, les empêchant tous les deux d'avancer, il y aurait librement réfléchi en marchant. Mais là, à ce moment précis, sa réflexion -tout comme son pied- était piégée par Anna Dawson et sa terrible manie de tout vouloir contrôler.

Il laissa échapper un nouveau soupir, d'exaspération cette fois-ci. Elle était vraiment butée, celle-là !  Il la regarda de nouveau en face, les sourcils levés, les lèvres ouvertes en une moue ennuyée. Il secoua la tête, ignorant tant bien que mal la remarque d'Anna sur la teinte rosée que prenaient ses joues, et il chassa ses questions empressées d'un haussement d'épaules.

« Il n'y a aucune fille. De toute façon, c'est pas comme si je fréquentais beaucoup d'autres filles que toi, Nana ! Je vois vraiment pas à quoi rime cet interrogatoire forcé. Et si une de tes potes t'as raconté des craques, je n'y suis pour rien ! »

Il la fixa silencieusement pendant quelques, le souffle court, ses yeux plantés dans les billes bleues d'Anna. Qu'est-ce-qu'elle voulait ? Elle voulait tant que ça qu'il soit en couple avec une de ses potes pour pouvoir avoir les potins des deux côtés ? Désolée ma chérie, c'est pas prévu au programme.

Il finit par se rappeler que leur après-midi était supposée bien se passer, que leur dernière après-midi ensemble était supposée bien se passer. Leopold passa une main distraite dans ses cheveux châtains, et soupira une dernière fois.
Puis, son exaspération disparut subitement, cachée sous un sourire doux, presque triste. Il avait compris. Anna ne voulait pas qu'il se mette avec une de ses potes, au contraire : ça lui faisait peur qu'il puisse accorder de l'attention à quelqu'un d'autre, à une autre fille. Au final, peut-être qu'elle avait fini par réaliser qu'il n'avait pas beaucoup de gens dont il était proche, et que cela lui plaisait particulièrement ? Faire partie de l'élite de l'élite ? D'une sélection dans la sélection ?

Leopold la regarda alors avec un nouveau regard, un regard sans filtre, un regard sans le strass et les paillettes, sans l'étiquette d'élite, sans la toute nouvelle mention « meilleure et unique amie ». Et ce qu'il vit l'attrista. Elle était tellement pleine d'illusions et d'attentes à son égard et à l'égard du monde ! Elle allait chuter de si haut, et ce serait en grande partie de sa faute… Elle était trop bavarde, elle voulait toujours tout contrôler, elle se faisait tellement de films, et elle bitchait très souvent sur ceux qu'elle appelait ses amis… Mais c'était surtout une petite fille. Elle n'avait rien vécu de ce que Leo avait vécu, elle avait toujours eu tout ce qu'elle voulait… Elle n'avait jamais osé envisager qu'il lui mente ou qu'il lui cache des choses, alors qu'il le faisait en permanence. Elle lui faisait confiance, elle l'appréciait pour ce qu'il lui laissait voir de lui. Et, alors qu'une vague immense de gratitude et de tristesse à la fois l'envahissait entièrement, le submergeant comme jamais aucune émotion ne l'avait fait, il eut envie de lui crier dessus, de lui hurler de le fuir comme la peste, pas parce qu'il avait des embrouilles avec les Délégués, pas parce qu'il allait devoir faire après, mais parce qu'il ne la méritait pas. Même elle, il ne la méritait pas.

Il lui parla alors le plus doucement du monde, d'une voix qu'il n'avait jamais employée envers quiconque auparavant, d'une voix qu'il ne pensait pas être capable d'avoir, une voix qu'il n'aurait pas été capable d'avoir avant cette année.

« Tu sais Anna, tu n'as pas à t'en faire pour moi. Jamais. Je suis un grand garçon, et je sais ce que je fais. Alors que toi, tu es une toute petite fille, toute fragile. Fais attention à toi. »

Il se doutait qu'elle ne comprendrait pas grand-chose, si ce n'était rien. Mais ce n'était pas si grave. Elle aurait bien assez vite les réponses à ses questions. Et il était tellement triste de ne pas avoir osé lui dire ça avant. Il était tellement en colère contre lui-même d'avoir si envie de la serrer contre lui avant de la chasser, de l'éloigner définitivement de lui pour la protéger. Il avait si envie de lui prendre la main et de la serrer doucement, et il avait si peur de se rapprocher d'elle. Il avait si peur de se rapprocher des gens...
@feat que du beau monde hampton academy, 21/04/2019, 14h35
Awful


HRP:
Désolée pour la longueur, et pour la chasse qui n'avance pas ! C'est pas de ma faute si Anna NE BOUGE PAS CETTE PETITE TCHOIN (et laissez moi pleurer leur relation me tue jpp)




Carte d'étudiant:


Hampton Academy

stern
Leopold, Jean, Werner
21/10/2000
chambre : B-01.
classe : YEAR 13 -ÉCO, LITT., H-G, MATHS
club(s) : Baseball.

Anna Dawson
Messages : 23
Date d'inscription : 30/10/2018
Age : 18
The Queen
Anna DawsonThe Queen
eggs hunt
another excuse to be close to you
Elle ignora royalement l'exaspération de Leo. Elle n'avait pas envie de le prendre en pitié juste pour ça. Il n'avait pas à avoir montré sa réticence à aller au sous-sol. C'était à la fille d'avoir peur, pas au garçon !
Elle secoua la tête.

« Il n'y a aucune fille. De toute façon, c'est pas comme si je fréquentais beaucoup d'autres filles que toi, Nana ! Je vois vraiment pas à quoi rime cet interrogatoire forcé. Et si une de tes potes t'as raconté des craques, je n'y suis pour rien ! »

Elle leva les yeux au ciel, refusant qu'il continue à sonder son regard bleuté. Ce fut à son tour d'être exaspérée. Pourquoi les garçons étaient des attardés mentaux quand il s'agissait d'amour ? Tous les signes étaient présents, et lui continuait à jouer à l'aveugle du coin. Elle se demandait si elle ne devait pas passer à l'action le plus tôt possible vu comment les choses étaient parties. Quatre ans à lui courir après, et rien à l'horizon. Elle ne savait pas si elle devait s'en attrister ou s'en moquer.

Et puis, plus rien. Le silence total. Elle continuait de marcher, silencieuse, parce qu'elle l'avait décidé ainsi. Elle ne voulait pas de paroles, pas de mots, rien. Lui qui avait son coeur s'amusait à percer des trous, plus ou moins larges, à l'intérieur. Il était temps qu'elle reprenne le contrôle de la situation, ou alors elle pourrait dire adieu à sa liberté amoureuse.

« Tu sais Anna, tu n'as pas à t'en faire pour moi. Jamais. Je suis un grand garçon, et je sais ce que je fais. Alors que toi, tu es une toute petite fille, toute fragile. Fais attention à toi. »

Son coeur rata un battement lorsqu'il reprit la parole, brisant le silence qu'elle s'était évertuée à garder. Doucement, elle lui jeta un coup d’œil, toujours en train de se diriger vers les sous-sol. Leo... Était bizarre. Tout avait bien commencé : elle s'était imposée devant la populace, elle avait le contrôle de la situation jusqu'à ce qu'elle évoque le sous-sol. Elle avait ri avec lui, elle avait papillonné et avait secoué les cheveux, comme d'habitude.
Puis elle avait parlé du sous-sol.
Il s'y était passé quoi, au sous-sol, pour qu'il soit d'abord nerveux et hésitant, puis moqueur et enfin papa poule ?

Et puis surtout... Il la voyait vraiment comme une petite fille ? Pas comme une... Femme ? Un trou de plus dans son coeur, un.

« Je ne suis pas une petite fille ! Enfin, j'ai quand même passé la puberté ! Tss, mon pauvre Leo, décidément il faut que je t'apprenne à comment parler aux femmes ! »

Le prendre à la rigolade était une de ses nombreuses façons de se protéger. Ne pas le prendre sérieusement. Il n'a pas voulut la blesser. Mais c'était très révélateur de ce qu'il pensait. Surtout avec la petite voix douce qu'il avait pris.

Elle poussa la porte menant au sous-sol. Enfin, ils y étaient.
Elle haussa un sourcil, et lui montra le chemin. A lui de faire un passage. Elle ne voulait pas se salir les mains dans la poussière et la saleté.





Hampton Academy

Dawson
Anna
25/12/2000
chambre : G-04
classe : YEAR 13 - MATHS - SCI. - SOCIO. - ÉCO.
club(s) : Danse, Musique

Contenu sponsorisé

La date/heure actuelle est Dim 24 Mar - 17:17
Aube des Mondes